Une réforme du métier d'avocat est en vue

Posté le 01/03/2018  —  Actualité précédente / suivante

Le ministre de la Justice Koen Geens souhaite moderniser les professions juridiques et a demandé à deux avocats de se pencher sur l'avenir de leur profession. Résultat : un rapport de 654 pages, qui va être soumis aux 18 600 avocats belges, qui auront jusqu'à la fin du mois de mai pour faire part de leurs remarques.

Ce rapport pointe plusieurs éléments.

La nécessité de se tourner vers les nouvelles technologies et l'exploitation du big data.  Au vu de la multiplication des sources du droit et des décisions de jurisprudence, cela facilitera le travail des avocats. Les auteurs du rapport suggèrent également de mettre en place une justice prédictive qui permettrait de prévoir la décision qui pourrait être prise par un juge dans une situation donnée, grâce à des algorithmes appropriés. Ils estiment également que ces changements pourraient affecter l'emploi des juristes qui effectuent actuellement ces recherches.

Le secret professionnel des avocats, qui devrait faire l'objet d'une loi spécifique. Tout comme la mise à disposition d'un juge du secret, qui pourrait déterminer en cas de perquisition chez un avocat, ce qui peut être consulté par la Justice ou non.

La proposition de salarier les avocats, notamment pour gérer des dossiers d'aide juridique (par exemple, pour les personnes précarisées qui cumulent plusieurs procédures).

La création d'un seul barreau en lieu et place des multiples barreaux existants.

La centralisation des plaintes contre les avocats qui seraient soumises à un collège de supervision.

Le Soir, 1er mars 2018


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.