Vers une pénurie de généralistes ?

Posté le 02/06/2012  —  Actualité précédente / suivante

Selon l’Institut national d’assurance maladie-invalidité, l’Inami, le nombre de médecins généralistes en Belgique diminuera encore ces dix prochaines années.

Actuellement, on compte officiellement 12.228 généralistes mais à peine 8.200 pratiquent régulièrement, soit une densité de 0,8 équivalent temps plein pour 1.000 habitants. Si le nombre de praticiens est en hausse pour toutes les spécialisations, ce n’est pas le cas des généralistes. Seulement 30% des jeunes diplômés se tournent vers la médecine générale alors qu’ils étaient encore 40% il y a quelques années. Pour maintenir l’effectif actuel, il faudrait former au moins 4.500 nouveaux généralistes dans les dix ans. Malgré les aides et subsides octroyés par l’Etat, le secteur va notamment souffrir des départs à la pension, puisqu’un tiers des médecins généralistes actifs aujourd’hui sont âgés de 55 à 65 ans.

Face à cette situation, la ministre fédérale de la Santé, Laurette Onkelinx, estime que le numerus clausus n’a plus de raison d’être.

Le Soir et l’Avenir, 2, 3 et 4 juin 2012

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.