Vers une reconnaissance des aidants proches

Posté le 23/03/2013  —  Actualité précédente / suivante

Un avant-projet de loi relatif à la reconnaissance des aidants proches a été adopté par le conseil des ministres. Il s'agit d'une étape importante pour les personnes qui se dévouent pour aider un proche malade ou handicapé en situation de dépendance. 

Les aidants proches sont souvent confrontés à de nombreux problèmes : une conciliation difficile entre vies professionnelle et familiale, problèmes financiers, épuisement moral, etc. La mise en place d'un statut pour ces personnes permettrait qu'elles n'évoluent plus dans un flou juridique et qu'elles puissent jouir de droits particuliers. 

Dès lors, toute personne qui, à tire non professionnel et de façon gratuite, apporte un soutien continu et régulier à une personne aidée, pourra bénéficier du statut. Majeur ou mineur émancipé, l'aidant proche doit être un parent proche et/ou avoir développé une relation de confiance et de proximité avec la personne aidée. L'aide doit être fournie avec le concours d'au moins un intervenant professionnel et occuper l'aidant au moins 20 heures par semaine. Si le texte est adopté, l'aidant pourra introduire une demande de reconnaissance auprès de sa mutuelle. 

En Belgique, 10% de la population serait concernée par ce statut. Le nombre de personnes en situation de grande dépendance est quant à lui évalué à plus de 4% de la population. 

L'Avenir, 23 mars 2013 
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.