Zoom sur le métier de policier de proximité

Posté le 29/01/2019  —  Actualité précédente / suivante

Le métier d'inspecteur de police de proximité n'a pas la cote auprès des jeunes. Retour sur un métier méconnu.

La police de proximité connaît une importante pénurie de candidats, qui s'explique notamment par l'image "plan-plan" que l'on peut avoir de ce métier, les jeunes inspecteurs recherchant davantage d'action.

Pourtant, il s'agit d'un métier particulièrement varié, où le contact social a toute son importance puisque les inspecteurs (toujours en duo) connaissent les habitants des périmètres où ils opèrent ainsi que les problèmes que l'on y rencontre.

Quelles tâches pour l'inspecteur de proximité?

  • la gestion des conflits de voisinage;
  • la contribution à des arrestations;
  • les vérifications de domiciliation;
  • des missions de prévention;
  • la sécurisation de divers lieux;
  • la gestion des problèmes de roulage ou de circulation;
  • l'encadrement de matches de football, de manifestations ou de festivités;
  • ...

Sans oublier le volet administratif (rédaction de PV, formalités judiciaires), qui occupe 40 à 50% de leur temps.

A grade et ancienneté équivalents, tous les policiers perçoivent le même salaire, ce qui n'empêche pas d'effectuer des prestations de nuit ou de weekend pour obtenir des primes supplémentaires.

Le Soir, 29 janvier 2019


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.