Alissa Likouete,
Représentante en douane

Interview réalisée en février 2019

Pouvez-vous décrire votre métier ?

Je travaille pour TNT-Fedex, le centre de tri de Liège Airport, et plus spécifiquement pour le département CA (Customs Administration). Je gère les entrées et les sorties du fret routier et aérien en inscrivant les données dans le système de TNT-Fedex. J’établis les documents douaniers adéquats qui accompagnent le fret et qui sont envoyés par mail. Ma tâche principale est de produire les documents de transport pour les colis qui arrivent dans notre centre de tri que nous appelons le « hub », afin de leur donner un statut douanier. De nuit, nous traitons principalement de la marchandise qui doit arriver dans les 15 heures chez le client et, de jour, dans les 48 heures. Pour mener à bien ce travail, la collaboration avec les autres départements est essentielle.

Quels sont ces autres départements avec lesquels vous travaillez ?  

Les « datas hub » intègrent tout dans le système informatique afin que nous puissions faire nos documents. Ils s’occupent des données manquantes sur les colis ou ayant un problème. Les données sont très importantes pour le suivi du colis.

Le département des « investigations »  a pour tâche d’assurer un suivi des documents manquants aux colis ou présentant un problème. 

Le département « quarantaine » réalise un suivi des colis bloqués jusqu’à leur livraison ou leur destruction.

Le « linehaul » se charge des bookings et dispatchs des camions.

La « douane de 1re ligne » assure le suivi des transits entrants et sortants et a aussi un droit de contrôle sur la marchandise.

Le département « import » réalise les déclarations d’importations.

Quelles connaissances sont indispensables pour exercer votre métier ? 

Il faut avoir des connaissances de base des règlements douaniers européens et belges, connaitre les incoterms[1], les règles dans les exportations/importations. Il faut aussi utiliser de manière aisée l’outil informatique et avoir une bonne connaissance du français et de l’anglais (les échanges par mail ainsi que certains appels téléphoniques se font en anglais). Maitriser d’autres langues est un atout non négligeable.

La législation douanière évolue-t-elle souvent ? 

Oui, elle évolue régulièrement. Nous sommes avertis des changements qui concernent nos tâches.

Quel est votre horaire de travail ? 

Les horaires sont adaptés en fonction des activités. Il y a les horaires de jour et de nuit. J’alterne les deux pauses. Pendant une semaine, je vais faire 6h00 – 14h00 et la semaine suivante 14h00-22h00. Nous travaillons aussi le week-end (1 à 2 week-ends par mois). Par pause, nous travaillons par équipe de 4 personnes.

Quelles éventuelles difficultés rencontrez-vous dans l’exercice de votre profession ? 

Les difficultés que nous rencontrons de temps en temps sont les « bugs » du système informatique qui ralentissent notre travail ! Pour certaines personnes, les horaires de travail pourraient être contraignants… Par ailleurs, la coordination entre les différents départements est un challenge quotidien.

Si vous deviez citer quelques qualités essentielles à tout représentant en douane, quelles seraient-elles et pourquoi ? 

Il faut être organisé, savoir prendre des initiatives mais aussi gérer son stress. De plus, l’esprit d’équipe est important pour bien se répartir les tâches. La collaboration avec les autres départements est aussi essentielle très importante pour mener à bien nos tâches journalières.

D’où vous vient cet intérêt pour la logistique ? 

Ce que j’aime dans ce secteur, c’est qu’il évolue tellement vite et qu’il offre un grand choix de professions. Je m’en suis rendu compte en faisant le bachelier en Management de la logistique. Il est possible d’évoluer assez vite pour les personnes ambitieuses et méritantes…

Y-a-t-il un aspect du métier qui vous paraît important d’aborder ? 

Chaque document produit engage une responsabilité douanière et financière de notre entreprise, et, derrière chaque colis, il y a au minimum deux clients à satisfaire : l’expéditeur et le destinataire.


[1] Un Incoterm est un terme normalisé qui sert à définir les droits et devoirs des acheteurs et vendeurs participant à des échanges internationaux et nationaux.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.