Anonyme, Garde du corps

Interview réalisée en novembre 2016

Comment les personnes extérieures à votre entourage perçoivent-elles votre métier de garde du corps ?

En règle générale, les gens n’y voient pas trop de clichés, ne font pas trop de remarques, au contraire, ils trouvent cela plutôt bien même s’ils trouvent que c’est un métier assez dangereux.

Qu’est-ce qui vous a amené à choisir ce métier ?

La variété des missions, ce n’est jamais le même travail, chaque personne est différente et chaque situation aussi

Quels sont les avantages et les inconvénients de la profession ?

Les avantages sont la variété des missions, l’adrénaline qui est toujours au maximum et aussi que chaque jour est différent. En fait, on ne s’y ennuie pas. Pour les inconvénients, je dirais que c’est principalement le risque et aussi que l’on sait quand on commence mais jamais vraiment quand on finit.

Pouvez-vous parler des conditions de travail ?

Comme je l’ai dit plus tôt, cela dépend, on peut aussi bien être toute la journée en interview avec le VIP (Very Important Person) comme on peut être dehors à attendre que celui-ci finisse une réunion ou autre… Chaque situation est différente et nous devons nous adapter. Sinon, on va dire que les trois quarts du temps, on est plutôt dans de « bonnes conditions ».

Quels sont les compétences à avoir ?

Je pense qu’il faut avoir de nombreuses compétences comme avoir de la rigueur, une bonne estime de soi, être proactif, patient, savoir garder son calme dans toutes les circonstances, mais également faire du sport, être sain de corps et d’esprit, avoir de la déontologie et être réfléchi.

Que donneriez-vous comme conseils à un jeune qui souhaite se diriger vers ce métier ?

Avant de vouloir faire ce métier, je lui dirai de faire ses premières armes dans l’événementiel car c’est dans ce genre d’environnement que l’on rencontre pas mal de situations conflictuelles et c’est un excellent terrain d’apprentissage pour savoir les gérer dans le calme ou savoir trouver une alternative malicieuse, seront de très grands atouts (cela revient à être proactif).

Qu’apprend-t-on lors de la formation garde du corps ?

Différentes techniques y sont enseignées comme des techniques de positionnement, d'escorte et d'urgences ou le débarquement et l’embarquement dans un véhicule. On y verra aussi des applications des techniques d'escortes en déplacements urbains, la théorie et mise en pratique du code Tanko (Méthodologie et procédure opérationnelles), la mise en application des techniques élémentaires sur situations avancées et situations dégradées, la méthode de préparation des lieux et itinéraire pour exploitation en mission. On y apprend également la médiation : gestion d'une situation conflictuelle, la réglementation professionnelle (CSI) et le cadre législatif d'une intervention et l’application des acquis en mission de simulation. Bref, il s’agit d’une formation assez complète.

Pour devenir garde du corps, il faut obligatoirement détenir l’attestation de base « agent de gardiennage » ou existe-t-il d’autres moyens d’y parvenir ? Devez-vous participer à des recyclages de formation ?

La réponse est claire : Oui il faut avoir la formation de base et oui il y a des recyclages obligatoires.

Comment se déroule une mission-type de garde du corps, de manière générale ?

Le manager du VIP nous contacte, nous dit où il doit se rendre, s’il y a des accompagnants et combien. On fait ensuite un repérage des lieux avec tous ce qu’il y a lieu de faire, on vérifie nos données la veille pour être sûr qu’il n’y pas de soucis, sinon il faut tout recommencer et trouver une alternative, on conduit le VIP selon des consignes bien spécifique, et une fois terminé, on redépose le VIP à un autre endroit.

Comment se préparer à une mission ?

Longuement… Il faut faire ce que l’on appelle une analyse de risque, mais aussi une analyse sur place, prendre tous les renseignements possibles et imaginables, si c’est un immeuble occupé par plusieurs firmes, voir pour les voies d’extraction, la location d’une voiture, etc.

Par quel canal vous propose-t-on des missions ? (Bouche à oreille, agence, autres)

Par mon second employeur ou par les connaissances que je me suis fait au fil des années

Doit-on avoir un permis poids lourds pour exercer ?

Non, pas du tout. Par contre, il faut quand même passer une sélection médicale car on peut être amené à conduire un véhicule de plus de 5 personnes.

Doit-on avoir un permis de port d’armes et maîtriser les techniques de tir sur cibles fixes et mobiles ?

Tout dépend la mission pour laquelle on est engagé, mais oui il est préférable aussi car les missions armées sont mieux payées. Il vaut mieux aller au stand de tir dès que l’on est en repos comme ça, on ne reste pas sur ses acquis…

Avez-vous une anecdote à nous raconter ?

J’ai fait une mission de garde du corps pour Shy’m et le courant est tellement bien passé que depuis elle envoie à ma fille une carte pour son anniversaire et pour Noël chaque année.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.