Anonyme, Assistante sociale

Interview réalisée en janvier 2007

Interview d'une assistante sociale au Service de maintien à domicile d’un CPAS.

Quel est le rôle de l’assistant social dans un service de maintien à domicile ?

  • Il doit être apte à réaliser des dossiers sociaux et en assurer les suivis,
  • Il doit pouvoir s’intégrer dans une équipe de travail,
  • Pour mener à bien son travail, il doit avoir une bonne connaissance des différentes législations en cours, des institutions sur le terrain,
  • Il doit pouvoir assumer la constitution de planning et leur gestion au quotidien. Ces plannings sont communiqués aux aides familiales qui savent de ce fait où elles doivent aller travailler,
  • Il doit être à même de mener des réunions d’équipe, il doit pouvoir aussi diriger une équipe d’aides familiales,
  • Il doit pouvoir s’adapter aux différents changements, aux imprévus et y faire face,
  • Il doit pouvoir mettre des limites et se mettre des limites, il doit également pouvoir écouter et entendre les desiderata des personnes,
  • Il doit régler les conflits éventuels et doit également pouvoir adapter au mieux la demande avec l’offre,
  • Il doit être à même de travailler avec toute la population (personne âgée, handicapé, malade mental, famille…).

Quelle est la place d’un assistant social dans une équipe pluridisciplinaire ?

L’assistant social rencontre plusieurs équipes différentes dans le cadre de son travail :

  • -L’équipe « assistant social – aide familiale » : L’assistant social est responsable de son équipe d’aides familiales.Il y a donc une notion de hiérarchie entre les deux fonctions. L’assistant social est amené à diriger une équipe qui n’a pas la même formation que lui. Les deux professions doivent donc apprendre à avoir un langage commun et à se comprendre.
  • -L’équipe « assistant social – autres paramédicaux » : L’assistant social intervient au même titre que tous autres intervenants paramédicaux. Sa place dans cette équipe se base sur un pied d’égalité. L’assistant social s’appuie sur ses propres connaissances de la situation souvent enrichies des informations fournies par les aides familiales. L’assistant social est soumis à un code de déontologie et au secret professionnel.
  • -L’équipe « assistant social – autres intervenants sociaux » : L’assistant social d’un service d’aides familiales à un rôle prépondérant. De part le temps que les aides familiales passent dans les familles, l’assistant social peut témoigner des avancements du travail entrepris. L’assistant social doit être envisagé comme un collaborateur de première ligne et de premier plan.

 

Quelle doit être l’attitude de l’assistant social face aux personnes âgées et à leur famille ?

 

  • -L’assistant social doit avoir une attitude d’écoute,
  • -Il doit pouvoir informer les bénéficiaires et leur famille sur les différents services auxquels ils peuvent recourir,
  • -Il doit être attentif et pouvoir déceler les problèmes sous-jacents à toutes demandes,
  • -Il doit pouvoir mettre des limites dès le départ.En effet, tout ne peut être autorisé et les futurs bénéficiaires doivent être informés des limites du travail des aides familiales,
  • -L’assistant a un rôle d’organisateur, d’intermédiaire et de référent,
  • -Il doit avoir un rôle de conciliateur. En effet, il peut être amené à trouver des compromis entre ce que la famille veut et ce que la personne âgée souhaite, 
  • -L’assistant peut être un révélateur des problèmes rencontrés par la personne âgée.

 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.