Benjamin X,
Chargé d'études en marketing

Benjamin, 27 ans, travaille dans le marketing comme responsable Promotion-Diffusion pour le groupe de presse « Les Editions de l'Avenir » depuis un an et demi.

Comment définiriez-vous en quelques mots le marketing ?

Faire connaître et vendre un savoir-faire.

Pouvez-vous nous décrire brièvement les activités de votre groupe de presse ? 

Les Editions de l'Avenir sont actives dans la presse quotidienne francophone. Elles éditent les journaux « Vers l'Avenir », « L'Avenir du Luxembourg », « Le Courrier de l'Escaut » et « Le Jour », « Le Courrier ».

Pouvez-nous nous décrire votre fonction ? Quelles sont vos tâches ?

Mes fonctions sont doubles. Il y a d'une part la partie promotionnelle : je négocie des partenariats avec des organisateurs sportifs, culturels, ... Le rôle des « Editions de l'Avenir » est de promouvoir les activités des organisateurs. En contre-partie nous sommes associés à leur événement (campagne de communication, présence sur les lieux de l'événement, ...).
D'autre part, je gère des délégués - libraires. Je me rends dans les librairies pour prévenir des actions rédactionnelles à venir, soigne notre visibilité sur le lieu de vente et gère les quantités de marchandises à livrer.

Quel a été votre parcours scolaire ?

J'ai fait mes humanités générales à l' « Institut des Soeurs de la Providence » à Champion suivi par un graduat en marketing à l' « Institut d'Enseignement Supérieur de Namur » (IESN).
Par la suite j'ai fait une année en néerlandais en « Economie et politique d'entreprise » à l' « Economische Hogeschool Sint Aloysius » à Bruxelles.

Utilisez-vous les langues dans l'exercice de votre métier ? Si oui à quelle fréquence et dans quelles circonstances ?

Je les ai beaucoup pratiquées dans les premières phases de ma vie professionnelle lorsque je travaillais comme contrôleur financier chez « Dexia » et dans le marketing pour « Kellogg's ».
Maintenant moins. Lorsqu'on travaille pour un journal d'expression française, les contacts linguistiques différents de votre langue maternelle sont moindres. Si je devais donner un pourcentage, je dirais que seuls 5% de mes contacts oraux se font en néerlandais (fournisseurs, organisateurs, homologues néerlandophones). Toutefois, quelqu'un qui ne connaîtrait pas les langues serait selon moi fortement handicapé dans sa recherche d'emploi. Je le sais de par les entretiens d'embauche que j'ai passés.

Quelles sont vos tâches quotidiennes ?

Je débute généralement la journée par la lecture des éléments qui professionnellement m'intéressent dans nos journaux. Mais aussi dans ceux de la concurrence.
Par la suite, j'exerce différentes activités :

  • la gestion des insertions promotionnelles pour les organisateurs ;
  • la négociation d'autres partenariats ;
  • répondre aux demandes de dotations, de partenariats ;
  • suivi administratif de l'équipe des délégués ;
  • suivi des ventes et fournitures en librairie ;
  • service de garde en cas de fait divers majeur nécessitant une rehausse des fournitures en librairie.

Qu'est-ce qui a vous motivé à travailler dans le marketing ?

Le renouvellement continu des techniques. C'est aussi un métier qui nécessite beaucoup de créativité et qui est un défi permanent. Les démarches que l'on doit effectuer relèvent de l'étude psychologique et même socio-économique : Que veut le lecteur ? Comment le satisfaire concrètement ? comment le fidéliser ? ...

Quelles qualités doit avoir un responsable marketing ?

Flexible, raisonné, rigoureux, fin psychologue, volontaire, bon coach d'équipe, ?

Quels sont les aspects positifs de votre profession ?

  • Les rencontres professionnelles très intéressantes et variées (sport, politique, culture, caritatif, ...) ;
  • Le défi, l'excitation et le stress positif constants
  • La flexibilité horaire.

Quels sont les aspects négatifs de votre profession ?

  • les horaires sont flexibles mais très lourds (soirées, week-end). On doit souvent prendre nos vacances en décalage saisonnier.
  • il faut pouvoir traiter toutes les demandes de lecteurs (respect et professionnalisme dans toute réponse)
  • on fait un quotidien : réactivité et stress tous les jours.
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.