Carole Mawet,
Conseillère en couleur vestimentaire

Interview réalisée en novembre 1999

Quel est votre parcours scolaire ? Professionnel ?

Je suis conseillère en publicité dans une agence de marketing/communication et j'exerce le métier de conseillère en couleur vestimentaire (méthode des 4 saisons) en tant qu'indépendante complémentaire.

Qu'est-ce qui vous a attiré vers le métier de conseillère en couleurs ?

Je suis allée faire l'analyse de mes couleurs par curiosité et j'ai trouvé cela vraiment bien et intéressant de voir la façon dont certaines couleurs pouvaient nous aller et d'autres pas. J'ai voulu me lancer et j'ai donc suivi une formation pour devenir conseillère en couleur vestimentaire en suivant la méthode « dite » des 4 saisons.J'ai vraiment adhéré à cette méthode qui n'est pas un effet de mode et qui, une fois réalisée, peut apporter beaucoup à la personne.

Concrètement, en quoi consiste votre métier ? Comment procédez-vous ?

J'utilise la méthode du drapping, j'appose des tissus de différentes couleurs sous le visage de mes client(e)s et par eux-mêmes/elles-mêmes, ils/elles découvrent leur typologie chaude (doré,cuivré) ou froide (argenté).Ensuite, nous pouvons définir la saison et les couleurs qui leur donnent le plus d'éclat.

Quelle est votre clientèle ?

Des hommes, des dames, des adolescents...

D'après vous, quelles sont les qualités à posséder pour pouvoir exercer ce métier ?

Il faut avoir du tact, être convivial(e) et sympathique et avoir déjà un attrait pour les couleurs, les vêtements, les tissus...

Quelles sont les difficultés de votre métier ?

Il faut savoir que cette analyse se fait une seule fois dans une vie et par conséquent la personne ne vient en général qu'une seule fois, on ne sait donc pas la fidéliser. Ce qui est difficile également, c'est de faire comprendre aux personnes qu'il s'agit d'un réel investissement et non d'une simple dépense car cette méthode des 4 saisons est valable à vie.Ceux qui m'ont fait confiance sont enchantés de l'avoir fait et le recommande en général à leur entourage.

Existe-t-il une formation spécifique ? Faut-il posséder un bagage particulier ?

Il ne faut pas avoir un bagage particulier, mais il faut se faire analyser avant de le faire sur d'autres personnes afin de pouvoir se mettre à la place d'un ou d'une futur(e) client(e).Il faut se former auprès d'établissements connus ou auprès de personnes reconnues dans le métier car la profession n'est pas protégée.

Quels sont les conseils que vous pourriez donner à une personne qui désire se lancer ?

Qu'il ne faut pas se lancer au hasard, qu'il faut bien réfléchir car c'est un job où il faut sans cesse trouver des client(e)s. Il faut aussi pas mal en discuter autour de soi pour faire connaître cette technique des 4 saisons.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.