Christopher Davenne,
Technicien en systèmes d’usinage

Interview réalisée en octobre 2017

Quelle formation avez-vous suivie ?

J'ai fait une 4e technique en électromécanique puis, je me suis orienté en 5e dans l’option « technicien en systèmes d’usinage ».

Pourquoi avoir choisi cette option ?

Je me suis dirigé vers ce métier car je savais que c'était une filière dans laquelle les débouchés étaient nombreux. En regardant les cours que j’allais suivre, je me suis dit aussi que c’était une formation très polyvalente pour travailler en industrie. On peut envisager d’exercer par la suite un autre métier. C’est d’ailleurs ce qui s’est produit puisque je viens d’être recruté par la SNCB  comme ajusteur-mécanicien ! Mon job va consister à assembler des parties du train, à faire certaines réparation, à entretenir la partie mécanique du matériel roulant, etc. La formation que j’ai suivie en usinage durant mes études m’a donné les éléments essentiels pour répondre à cette offre d’emploi. Néanmoins, je devrai suivre quelques formations spécifiques pour connaître le matériel ferroviaire. 

Quels cours avez-vous le plus apprécié dans votre option en usinage ?

Le cours de dessin technique. Ce cours est la base pour énormément de corps de métier du secteur. On y apprend à lire des plans, à les comprendre, à les dessiner, à réfléchir à la méthode de fabrication, etc. C’est bien simple : sans les plans, on ne sait pas fabriquer les pièces ni les assembler !

Avez-vous fait des stages?

Oui en 5e j'ai fait mon stage chez Mecawal à Auvelais, une société spécialisée dans le traitement des métaux. J'y ai fait du tournage et du fraisage mais il s’agissait surtout d’un stage d'observation. En 6e,  j'ai fait un stage ailleurs, chez Pegard Productics à Andenne. Cette entreprise est active dans le domaine de la machine-outil et est connue dans le monde industriel pour ses aléseuses précises et de grandes tailles. On y fait de l’usinage de haute précision de taille moyenne ou grande sur des aléseuses, tours verticaux ou rectifieuses. J'ai pu faire énormément de fraisage, un peu de tournage, de maintenance et de l'assemblage.

Qu'est-ce qui vous plait dans l'usinage?

C’est un métier qui demande beaucoup de réflexion dans la conception de la pièce et de nombreuses connaissances techniques pour exécuter les travaux ! Il implique beaucoup de responsabilités. La technique d’usinage que je préfère est le fraisage car les montages sont généralement différents donc ça évite de faire quasiment toujours la même chose.

Et s’il fallait citer un côté plus négatif ?

Lorsque l’on travaille sur de grosses pièces, on reste parfois très souvent de longs moments à surveiller que toutes les opérations se déroulent bien. Cet aspect surveillance me plaît moins.

Par ailleurs, il faut être extrêmement attentif à tout ce que l’on fait et tout contrôler pour voir si la pièce correspond aux caractéristiques qu’elle doit posséder. Il ne s’agit pas d’un côté négatif à proprement parler mais il faut savoir qu’il ne vaut mieux vaut pas être tête en l’air !

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.