Clerc de notaire

Quelles sont les fonctions du notaire ? 

Ce qu'on attend en général du notaire c'est qu'il s'investisse dans la vie des gens.Il est d'une part un confident et d'autre part la personne qui résout les problèmes que les gens présentent. Et parfois ce sont des situations difficiles à gérer. On attend beaucoup de discrétion de sa part. 

Quelles sont les demandes les plus fréquentes adressées au notaire ? 

Ça dépend des domaines. Ici l'étude essaye de se spécialiser dans le droit des sociétés. Par exemple une loi sur les sociétés est passée et les différentes sociétés doivent adapter leur statut dans un délai déterminé par la loi et comme tout le monde s'y prend à la dernière minute…pour l'instant nous avons énormément de demandes de dossier de société. Exemple : il y a quelques mois les taux bancaire étaient assez bas, ce qui a pour conséquence une augmentation des achats immobiliers donc à un certain moment on n'a eu beaucoup de dossier de vente. Une activité importante dans les études en général concerne surtout les dossiers de vente, de crédit et de plus en plus de divorces. 

Existe-t-il des notaires spécialisés dans certaines matières ? 

A Bruxelles, il y a des études qui se spécialisent dans des domaines particuliers par exemple en droit des sociétés, en droit de la famille (divorce, adoption …). Ici dans la région de Mons, c'est moins marquant, il n' y a pas vraiment de spécialité. Certaines études préfèrent traiter certains dossiers par exemple : copropriété. 

Quelle est la journée type d'un notaire ? 

Le notaire est le patron, il fait un peu ce qu'il veut. Il organise son temps selon le travail. Dans certaines études les notaires ne viennent que pour signer des actes. Dans d'autres études le notaire arrive en même temps que ces employés, il relit principalement les dossiers que font les employés pour y relever les erreurs éventuelles. La responsabilité du notaire est de plus en plus grande, il ne faut pas mettre de bêtises dans l'acte sinon les conséquences peuvent être graves pour le notaire. Il s'occupe des gros dossiers de société ou autre qui prennent en général beaucoup de temps. De plus, il supervise tout ce qui est gestion du personnel, il supervise la répartition des dossiers. Certaines personnes ne veulent avoir affaire qu'au notaire, il prend des rendez-vous aussi, va visiter des maisons, cela varie en fonction de la demande… 

Il peut travailler aussi chez lui ? 

Non, les dossiers d'étude ne peuvent pas sortir de l'étude. 

Quelles sont selon vous les qualités essentielles que doit posséder un notaire ? 

Quand un notaire s'occupe d'un dossier, la première étape est de prendre rendez-vous avec le client. La première qualité c'est de savoir écouter, analyser le problème, rassurer le client et lui expliquer correctement comment se passera le dossier. Il faut dire aux clients les délais qui devront être respectés puisqu'en général les gens sont assez pressés, il faut vraiment les avertir de ce qui les attend ! 

Quels sont les avantages et inconvénients de votre profession ? 

Les employés, en général ont des horaires fixes : 8-17h ou 9-18h. Le notaire organise une journée en fonction des dossiers. Cela peut prendre énormément de temps. De plus en plus de responsabilités sont imposées au notaire par les différentes lois qui passent. C'est un métier assez stressant. 

Quels sont les savoirs-être requis pour exercer ce métier ? 

Il faut être patient et compétent. Quand on sort de la licence de notariat, le principal problème qu'on rencontre c'est qu'on a une formation essentiellement théorique et aucune pratique. 

Quels sont les savoirs-faire à mettre en œuvre dans ce métier? 

Il faut connaître le droit dans toutes ses matières. Les gens nous posent parfois des questions sur des matières pour lesquelles nous ne sommes pas toujours compétent par exemple : l'indexation des loyers…les gens attendent du notaire qu'il sache tout sur tout. On se documente mais cela varie d'une étude à l'autre. 

Est-ce que vos études vous préparent bien ? 

Sur le plan de la recherche de l'information, les études préparent bien. Cependant il y a toujours le manque de pratique, nous ne percevons pas toujours, au cours, l'importance et l'impact de ce que nous y apprenons dans la pratique. 

Vous avez un stage durant le cursus ? 

On a un stage en licence en notariat mais la qualité dépend vraiment du maître de stage. Certains élèves étaient moins bien suivis. 

Quelles sont les étapes à parcourir pour parvenir jusqu'à la fonction de notaire ? 

Une réforme a eu lieu, il faut faire une licence en droit de 5 ans et une licence en notariat de 1 an, ensuite 3 ans de stage et enfin passer un concours qui se compose de différents examens. A partir de ce moment là on est candidat notaire, on devient alors potentiellement susceptible de reprendre une étude vacante.Une étude est vacante lorsqu'un notaire atteint un certain âge, déterminé par la loi où lorsqu'il se retire ou quand il décède dans ce cas, un autre notaire peut racheter les minutes et devenir notaire à sa place, c'est un investissement personnel et financier important. Seuls les candidats notaires peuvent reprendre l'étude en fonction des critères déterminés par la loi. 

Quel type de rémunération avez-vous? Quelles sont vos sources de revenus ? 

Une des principales sources de revenus du notaire sont les honoraires qui sont barêmisés... 

Quels sont les différents cadres institutionnels auprès desquels le notaire peut fonctionner ? 

Le notaire a des interactions avec d'autres professions par exemple dans des dossiers de faillites il a des contacts avec le curateur. Dans les dossiers de vente avec un mineur, il doit aussi avoir des contacts avec le juge de paix…. 

Qu'est ce qui a motivé votre choix pour des études en droit et plus particulièrement pour la profession de notaire ? 

Le droit est une matière intéressante parce qu'elle touche la vie de tous les jours: le droit va de la circulation routière, au droit pénal, au droit international… ça couvre vraiment énormément de choses. Le droit en société m'intéresse beaucoup. De plus, c'est une formation qui permet de se recycler, si un jour le droit notarial ne me plaît plus, je peux me spécialiser en droit financier ou bancaire et aller travailler dans une banque par exemple. C'est une formation qui ouvre beaucoup de possibilités. 

Et si c'était à refaire ? 

Je ferai le même choix. 

Quels conseils pourriez-vous donner à un jeune qui serait intéressé par votre métier ? 

Pour les études, il faut s'accrocher, il y a une masse de matière à étudier mais c'est tout à fait faisable, il ne faut pas se décourager si on est vraiment motivé, il faut foncer !!! Pour le métier, ce qui est intéressant c'est cette possibilité de rencontrer un grand nombre de personnes et de travailler différentes matières. Cette diversité de domaine est intéressante.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.