D'Hornes, Electricien automaticien

Interview réalisée en janvier 2008

Pourriez-vous nous décrire votre travail ?

Programmeur, mon travail consiste à gérer un projet directement avec le client. Je suis amené aussi bien à diriger une équipe de plusieurs électriciens que de travailler seul. Dans ce cas, je réalise toutes les étapes du projet.

Quelle a été votre formation ?

C’est un peu par hasard que je suis arrivé dans ce secteur car j’ai suivi des études plutôt scientifiques en biochimie. J’ai commencé dans cette branche lors d’un job de vacances car j’étais assez bon bricoleur à l’époque. Ensuite, mon employeur de l’époque m’a proposé une embauche. Mon avenir professionnel était, comme beaucoup d’étudiants, assez vague.

Après vos études, avez-vous ressenti le besoin de vous former à d’autres disciplines ?

Tout au long de ma carrière des formations ont été nécessaires car ce secteur est en constante évolution. Pour se lancer dans cette voie, il faut quand même suivre des études dans cette branche sans pour autant négliger les autres matières car il faut des notions en langues étrangères, en informatique, mécanique et physique.

Pensez-vous que l’on puisse encore se former sur le terrain ?

Je suis le parfait exemple pour affirmer que l’on peut encore être formé sur le terrain mais il faut avouer que cette voie est plus longue mais plus complète car on passe par toutes les étapes du métier.

Quel trait de caractère vous paraît-il important dans l’exercice de votre métier ?

La motivation est indispensable pour mener à bien une carrière dans ce secteur. Pour exercer ce métier, il faut savoir être patient et avoir la volonté de relever des défis techniques pour se remettre en question et ainsi savoir progresser.

Y a-t-il des risques, des dangers ?

Dans tous les métiers, vous rencontrerez des dangers et des contraintes et c’est aussi pour cela que nous suivons des formations aussi bien avec notre employeur que chez les clients, dans certains cas.

Quels sont, à votre avis, les critères de recrutement pour ce métier ?

Un employeur sera de préférence intéressé par une personne polyvalente pour répondre à une plus grande demande du marché.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.