Dragana Misljencevic,
Collaboratrice de centre de tri postal

Interview réalisée en février 2019

En quoi consiste votre métier ?

Avec mes collègues, je gère une des machines qui trie le courrier dans un centre de tri de bpost. Notre objectif est que chaque courrier arrive à destination. 

Pouvez-vous nous décrire votre environnement de travail ? 

Lorsque l’on me pose cette question, je réponds toujours que je travaille dans une « usine à lettres », car celles-ci font un grand trajet de l’expéditeur jusqu’au destinataire. Il y règne une grande effervescence ! Avec un environnement high-tech ! Grâce aux performantes machines de tri, nous parvenons à distribuer le courrier aux destinataires le jour suivant la prise en charge. 

Comment s’organise votre métier ? 

La machine peut trier jusqu’à 40.000 courriers par heure. Il y a donc énormément de courrier qui passe entre mes mains chaque jour. Chaque courrier reçoit une étiquette qui est scannée et ce scan indique vers quelle commune le courrier sera acheminé par camion. 

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre métier ? 

Il est fascinant de voir tout ce qui passe tous les jours entre mes doigts. Parfois, je sens qu’il y a quelque chose dans l’enveloppe et je pense à son destinataire qui sera content de le recevoir.

J’aime travailler sur ma machine, je ne m’ennuie jamais. De plus, de manière générale, bpost est une grande équipe et c’est valorisant d’en faire partie.  

Avez-vous suivi une formation spécifique ? 

Lorsque l’on débute, on bénéficie d’un encadrement spécifique pour apprendre le métier. Par ailleurs, j’ai reçu une formation technique de sorte à pouvoir régler moi-même les petites pannes de la machine.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.