Françoise Gilmant, Praticienne ARC

Mme Françoise Gilmant est praticienne diplômée en Analyse et Réinformation Cellulaire (A.R.C.) 

Qu'est-ce que l'analyse et la réinformation cellulaire ? 

L'A.R.C. est un outil qui synchronise et intègre différentes approches afin d'harmoniser l'être humain dans sa globalité : corps - esprit - environnement. 

En fait, tout se passe comme si, dans un orchestre, un des instruments se met à jouer faux. Cela va d'abord provoquer une gêne pour aboutir à une cacophonie, sans que l'on sache quel instrument est à l'origine de ce décalage, alors que celui-ci continue à perturber l'ensemble. 

L'A.R.C. permet de mener l'enquête et de remonter la piste pour détecter l'instrument dérangeant. Il existe alors 2 solutions : 

  • ré-accorder " l'instrument " (organe) et l'habituer à jouer " juste ". 
  • si l'organe est lésé définitivement, cela relève du domaine médical, et dans ce cas, l'A.R.C. peut assurer un accompagnement efficace en levant les blocages énergétiques souvent cause de récidive. 

Que peut apporter l'A.R.C.? Pour quelles types de difficultés est-ce efficace ? 

Les difficultés peuvent se situer sur différents plan : 

  • physique, 
  • émotionnel, 
  • mental, 
  • inconscient.  

Tout notre vécu est mis en mémoire mais aussi, tout ce qui a marqué en profondeur les générations qui nous ont précédés. Ces " chocs " vécus sous diverses formes induisent souvent nos comportements. Plus ces " blessures " sont fortes, plus elles s'impriment dans notre corps. C'est ce que l'on appelle la somatisation qui se traduit par un mal - être ou une maladie. 

Dans ce cas, un organe va manifester un déséquilibre dû à sa tentative d'évacuer une énergie perverse. Cette " fuite " correspond à une fréquence spécifique de la problématique qui se cache derrière la souffrance. 

Le processus de ré - information va lever les " barrages " pour un mieux être. Mais pour en savoir davantage, je vous conseille la lecture de l'ouvrage de Michel Larroche : " Mes cellules se souviennent " aux éditions G. Trédaniel. 

En synthèse, je dirais que l'A.R.C. permet de remonter à la source du " mal-être ", de découvrir les éléments perturbants ( dans les 4 plans cités plus haut) afin de les neutraliser à la source en traitant les mémoires " responsables ". On va donc corriger les énergies altérées pour une remise en contact avec la référence " vraie ". Et, par le biais d'une grille de lecture précise, offrir à la personne la possibilité de continuer son cheminement d'une façon mieux adaptée. 

Comment se déroule une séance ? 

La séance se déroule en trois temps : 

  • Il y a la détection qui se fait à l'aide de filtres au départ de la zone réflexe de l'oreille, 
  • puis, la réharmonisation pour réinformer les cellules et rétablir la circulation d'énergie avec soi et l'environnement 
  • et enfin la verbalisation à la personne pour lui permettre la prise de conscience de ses fonctionnements et la volonté d'en sortir en toute connaissance de cause. 

La durée de la séance est de plus ou moins une heure. Trois séances, à raison d'une par mois, sont conseillées mais cela peut varier d'une personne à l'autre. 

Quels sont les compétences et savoir faire particuliers à acquérir ? 

La technique est entre autre basée sur la piste de pouls qui donne le " Réflexe Auriculo Cardiaque " = R.A.C. ( donc, pas d'intervention du mental de la part du consultant). Le praticien, grâce à cette prise de pouls, est une sorte de relais entre la personne et les filtres utilisés selon un protocole stricte et précis. 

La formation se fait sur 2 ans, ensuite, des journées d'échanges au sujet de la pratique sont régulièrement programmées. 

L'Analyse et Réinformation Cellulaire est une passerelle reliant différentes approches telles que la connaissance : des zones réflexes, des chakras en tant que capteurs et distributeurs d'énergie), des méridiens en tant que couloirs permettant à l'énergie de circuler, de l'anatomie, des remèdes en homéopathie, les fleurs de Bach, les oligo-éléments… 

L'enseignement porte également sur les applications pratiques du Symbolisme de l'Etre humain. 

Quels sont les savoir-être nécessaires dans cette pratique ? 

Tout ce qui va permettre l'empathie avec le patient, l'accompagner dans son cheminement personnel,veiller à lui transmettre une information dans un langage qui est le sien et lui laisser s'approprier la compréhension de ses fonctionnements. 

Comment pensez vous qu'évoluera cette pratique qui n'existe pas depuis longtemps en réalité ? 

Elle existe depuis 1985, a été créée et mise au point par Mr Larroche, docteur en médecine. 

Passionné en recherche physique et mathématique, il commence ses recherches qui le conduisent à faire une synthèse de différentes connaissances en vue d'une approche globale "corps-esprit-environnement" de l'Etre humain. 

Après avoir expérimenté cette pratique, affiné les outils, il décide de passer à la transmission de son savoir. Un enseignement se donne en France, et depuis 4 ans en Belgique. 

C'est un outil intéressant pour les praticiens du secteur médical ou paramédical. Cette pratique peut être préventive, accompagner une démarche thérapeutique, ou s'exercer en complémentarité avec d'autres traitements. 

Pour en savoir plus : 

  • Mme Françoise Gilmant, praticienne diplômée en A.R.C.
    Tél : 064/26 08 22 ou 0478/62 64 59
  • Ecole Michel Larroche Belgique
    Tel : 0475/442 441 - fax : 02/242 23 30
    E.mail : mb10027@chello.be
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.