Joseph, Expert - comptable

EXPERT - COMPTABLE JOSEPH, DIRECTEUR DES COURS DANS UNE ECOLE

Quelle est votre formation ?

Je suis expert - comptable, diplômé de la Chambre Belge des Comptables et Experts-Comptables de Liège

Quel est votre parcours professionnel ?

J'ai débuté dans le cabinet de mon oncle Alphonse Dejardin, expert-comptable à Liège, qui m'a transmis l'amour du métier. Le deux janvier 1974, j'entrais à la  CIFAS, filiale des Charbonnages de Patience et Beaujonc, dans le service de la comptabilité des transports par eau. En 1975, je me suis inscrit à l'école de la CBCEC. Au terme de six années d'études, j'ai réussi l'examen de candidat expert-comptable. Le premier février 1979, j'ai repris le cabinet de mon oncle Alphonse et suis devenu expert-comptable externe. Ce que je suis toujours aujourd'hui.

Quelles sont les missions d'un expert comptable ?

Qu'il exerce sa profession sous contrat d'emploi (expert-comptable interne) ou dans le cadre de l'exercice d'une profession libérale (expert-comptable externe), les services que fournit l'expert-comptable à l'entreprise, sont très nombreux et d'une grande portée sociale.

- Assistance des entreprises dans la tenue de leur comptabilité.

- Evaluation d'entreprises et de parts d'entreprises.

- Elaboration de plans financiers.

- Exécution d'un audit interne ainsi que calcul de la rentabilité, de la solvabilité et

  des risques d'une entreprise.

- Calcul du prix de revient d'un produit ou d'un service  (comptabilité analytique

  ou industrielle).

- Elaboration de business plan.

- Recherche de subsides auquel l'entreprise aura droit.

- Vérification et redressement des documents comptables en ce compris les

  informations en matière sociale et environnementale .

- Expertise privée et judiciaire.

- Organisation des systèmes administratifs et comptables .

- Contrôle légal des fusions, scissions, transformations et liquidations de sociétés.

- Assistance au redressement des entreprises (concordat judiciaire).

- Assistance des entreprises dans l'accomplissement de leurs obligations fiscales.

- Prodiguer des conseils en matière de droit des sociétés.

- Elaboration des budgets 

- Contrôle et analyse de bilans et comptes de résultats.

Plusieurs missions ont été confiées par le législateur à l'expert-comptable externe à des moments clés de la vie d'une entreprise dans la mesure où il s'agira d'établir un rapport de contrôle lors d'opérations telles qu'une fusion, une scission, une transformation, une dissolution ou la mise en liquidation d'une société.

Si l'expert-comptable est le conseiller légal et permanent des entreprises, le réviseur d'entreprises est un expert indépendant qui est chargé du contrôle de la comptabilité et des comptes annuels qui en découlent. Le réviseur d'entreprises donne une garantie sur la qualité de l'information financière diffusée. Le réviseur d'entreprises est un expert-comptable qui a une expérience d'audit.

Est il soumis à des règles de déontologie ?

Oui, bien sûr. Les experts-comptables sont soumis à des règles éthiques. Les principes fondamentaux de la déontologie sont: :

- L’expert-comptable est tenu au secret professionnel.

- Un avis doit être remis dans le respect des principes d'indépendance et d'objectivité.

- L'expert-comptable exerce une profession libérale; les activités commerciales lui sont interdites ainsi que toute publicité.

- Il doit consacrer au minimum 40 heures par an à des activités qui contribuent à l'amélioration de ses connaissances professionnelles. C'est la formation permanente.

Quelles sont les conditions précises pour devenir expert comptable ?

Le candidat doit obligatoirement franchir plusieurs étapes fixées par la loi.

- Etre porteur d'un diplôme universitaire ou de l'enseignement supérieur de niveau universitaire.

- Avoir réussi l'examen d'admission au stage.

- Effectuer un stage d'une durée de trois ans.

- A la fin du stage, réussir l'examen d'aptitude : dernier test considéré comme une épreuve de maîtrise.

- Avoir prêté serment.

Les étapes de la formation sont assez exigeantes, c'est une formation à grande valeur ajoutée.

En quoi consiste le stage ?

Comme je viens de le dire, le stage a une durée de trois ans. Encadré par un maître de stage, le candidat expert-comptable apprend les ficelles du métier et développe ses aptitudes à l'exercice de la profession. Nous attendons la publication prochaine d'un nouvel arrêté royal relatif au stage et aux examens des candidats experts-comptables et conseils fiscaux.

Quelles sont les qualités indispensables pour devenir un bon expert comptable ?

La plus importante, c'est l'honnêteté. Je dirai aussi : calme, patience, réflexes rapides et sang froid, résistance, disponibilité, méthode,  sens de l'organisation et mémoire, bon sens et persuasion.

L'univers de la comptabilité est celui d'un ordre infaillible, de rendez-vous précis et d'une logique toute horlogère. Cette fonction requiert un esprit analytique développé, une aisance naturelle en matière de chiffres, de la précision, de la rigueur et, enfin, des facilités de communication.

Quels sont les avantages et les inconvénients de votre profession ?

On compare souvent l'expert-comptable à un médecin car son rôle consiste à examiner une comptabilité pour en diagnostiquer les faiblesses et les erreurs. On attend de lui qu'il formule des suggestions en vue d'améliorer la gestion de l'entreprise. C'est une grande responsabilité dans la mesure où les activités menées et développées par les entreprises ont atteint un haut degré de complexité et évoluent très rapidement. De la justesse de son diagnostic dépend la vie de l'entreprise. Je le répète : c'est une grande responsabilité.

L'expert-comptable remplit une fonction de personne de confiance dans la vie sociale. C'est un travail passionnant avec beaucoup de contacts humains et disons le bien rémunéré.

D'un point de vue hiérarchique, quelle est la place d'un expert comptable dans une société ?

L'expert-comptable est le partenaire par excellence de l'entrepreneur. Il conseille et contrôle. Je dis souvent que l'expert-comptable a les connaissances requises pour être reçu dans le sanctuaire interdit au commun des mortels : le très secret cockpit de l'entreprise. Là, c'est l'univers des capitaines d'entreprises : des femmes et des hommes pressés qui ont une obligation de réussite et des défis à relever. L'expert-comptable est associé étroitement au fonctionnement du conseil d'administration de nos entreprises.

Quelles sont les perspectives d'avenir pour les jeunes dans cette fonction ?

Les PME n'ont pas toujours les moyens de s'attacher un expert-comptable à temps plein et font volontiers appel à des indépendants. Acquérir une notoriété prend du temps et il est extrêmement difficile de commencer une carrière comme indépendant. Il faut dès lors se tourner vers les grandes entreprises industrielles ou commerciales. Je ne connais pas de candidat(e) expert-comptable qui soit au chômage. 

La profession attire aussi chaque année de plus en plus de filles. Je m'en réjouis. 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.