Julien Timmermans,
Directeur d'agence de voyages

Interview réalisée en janvier 2009

Interview de Julien Timmermans, Directeur de l’agence de voyages « Carnet de voyages » à Liège. Une agence de voyages pas comme les autres. Ici, pas de vitrines composées d’affiches criardes, pas de prix barrés aux couleurs vives mais plutôt une atmosphère, des tons doux, de beaux ouvrages de vacances ouverts sur de superbes photos, des objets ramenés de pays lointains. La philosophie est l’idée du plaisir, celui du voyage envisagé et celui, immédiat, de l’entrée dans l’agence. Ensuite, c’est l’idée du voyage à la carte, de vivre l’exception, de réaliser le voyage rêvé quel qu’en soit le prix. C’est aller se faire plaisir à Paris pour 150 euros ou s’offrir une nuit à 800 euros aux Maldives : et ce pour la même personne ! Le principe étant qu’une personne a des envies et des moyens différents selon les périodes de sa vie. « Carnet de voyages » est un franchisé du Groupe Flash Travel mais le concept est unique, créé par Julien Timmermans il y a trois ans. Si un resto branché ou un match de basket vous ferait plaisir lors de votre voyage à New York, l’agence organise tout pour vous. Il s’agit vraiment de voyage à la carte.

Julien Timmermans a commencé sa carrière dans une agence qui s’appelait « Royal Tour » (ancien Jet Air). Il y travaille pendant trois ans comme employé puis deux ans comme chef d’agence dans la même société mais une autre agence située dans la périphérie de Liège. «  L’intérêt de ces emplois est le système mis en place pour les agents, à savoir des formations sur les destinations et des voyages d’étude qui permettent de connaître les hôtels proposés pour les destinations. Donc, à raison de cinq ou six voyages par an, j’ai bien appris le métier. » nous précise-t-il. Et d’ajouter « Je tiens à souligner tout de même pour les jeunes qui me lisent que ces voyages ne sont pas « que des vacances », ils comportent certaines contraintes comme une participation pécuniaire aux frais, partir avec des personnes que l’on ne connaît pas, partir sur une partie de ses jours de congé, etc.  Néanmoins, du point de vue professionnel, c’est une excellente école ! »

Comment se déroule votre boulot au quotidien ?

Nous travaillons à deux et  la particularité de  notre clientèle est de rechercher une grande flexibilité, par exemple, les sociétés avec lesquelles nous travaillons organisent des colloques en Espagne.  Ils travaillent avec des bureaux de convention et nous leur proposons toute l’organisation de la logistique, les vols, les hôtels à proximité de leur lieu de travail,…  Nous sommes joignables tout le temps.

Autre particularité de l’agence : celle-ci se transforme occasionnellement en galerie d’art et les clients sont invités aux vernissages d’expos, c’est une autre façon de remercier le client et de rester en contact avec lui tout en se faisant plaisir. Et les exposants amènent leur public qui ne connaît peut être pas l’agence.  Il y a donc un vrai échange.

Quelle est la difficulté du métier ?

On vend du rêve en ayant les pieds sur terre ! On est dans le tourisme mais on est pas touriste ! Il faut bien sûr avoir pas mal de psychologie pour être à l’écoute et, de par le lien privilégié que nous établissons avec nos clients, il faut parfois faire face à des demandes imprévues ou très personnelles.
En plus de mon boulot à l’agence, je donne cours au Château Massart, des cours de techniques de vente, de connaissance des brochures et organisation des voyages à la carte.

La clientèle a-t-elle évolué pendant les dix dernières années ?

Complètement ! Les gens partent beaucoup plus souvent en vacances mais moins longtemps. Les tours opérateurs ont bien changé aussi : ils poussent les gens à réserver leurs vacances bien à l’avance. Ce qui leur permet d’avoir l’argent plus tôt et donc de justifier leurs bons prix. D’autre part, l’offre des voyages de luxe n’a jamais été aussi énorme. 

Auriez-vous un conseil pour les jeunes ?

S’intéresser au secteur et voyager, voyager, voyager.
Je préfère de loin, engager quelqu’un qui a voyagé que quelqu’un qui a un diplôme !

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.