K, Exploitant d'un magasin d'aquarium

Est-il difficile de soigner des poissons ?

Non, le poisson d'agrément demande peu de soins, mais il faut avoir de bonnes installations, des aquariums bien conçus, bien oxygénés et surtout une température constante de 25°, indispensable pour les poissons exotiques.

Comment vous procurez-vous les poissons ?

Il y a deux solutions: ou bien on passe par des grossistes belges ou on travaille directement avec les importateurs des pays fournisseurs. Nous avons choisi la deuxième solution, ce qui nous permet d'avoir un choix plus large.

Quelles sont vos différentes tâches ?

Il y a toujours beaucoup à faire. Nous avons non seulement des aquariums, mais aussi des étangs de jardin. Cela demande un entretien des poissons comme des installations, et une surveillance des animaux car il faut être capable de déceler les maladies éventuelles. Tout cela se fait en intermittence avec le service à la clientèle, les commandes,... Sans compter l'aspect gestion et comptabilité qui prend du temps.

Comment se porte le secteur de l'aquariophilie en Belgique ?

L'intérêt du public est assez constant. il y a beaucoup d'amateurs d'aquariums, surtout en hiver. En été, les gens s'intéressent plus aux étangs. Mais la concurrence existe, nous sommes loin d'être seuls sur le marché. Un jeune qui s'installe doit avant tout bien choisir sa région d'implantation et offrir des produits originaux et de qualité. Il faut pouvoir proposer «le »  poisson recherché par les collectionneurs, un choix et une gamme de prix étendus.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.