Kader Kavak, Agent de voyages

Interview réalisée en janvier 2010

Kader Kavak travaille pour l’agence bruxelloise de voyages "Flash Travel" depuis février 1997.

Pouvez-nous nous décrire votre agence ?

Notre agence est une agence qui vend toutes destinations et tous produits confondus dans le domaine du loisir. Ca peut-être des forfaits, vols, trains, bateaux, hotels, à la carte. Nous avons surtout des clients fidèles. Nous faisons des voyages de loisir et business. Notre grande nouveauté depuis 5 ans, ce sont les voyages maison accompagnés par nos soins et préparés par nous.

En quoi consiste votre travail ?

Ma première fonction concerne l’accueil et l’information au client. Le but est de vendre et surtout de bien aiguiller les clients dans leur choix. L'agent de voyages vend des conseils, nous sommes des conseillers en voyages. Le travail d’agence comporte aussi une grande partie d’administration : je réponds au téléphone, je vérifie les commandes, les factures et les promotions, j’encode les factures… C’est une partie essentielle du métier.

Partez-vous souvent en voyage ?

Il m’arrive fréquemment de partir à l’étranger en prospection dans les hôtels afin de mieux conseiller le client.  Attention toutefois : il ne faut pas croire que voyager est synonyme de vacances ! Nous devons visiter un certain nombre d’hôtels dans un temps limité donc au pas de course.
Notre agence organise aussi des voyages individuels et en groupe. Parfois, nous accompagnons ces groupes.

Parlez-vous des langues étrangères ?

Oui : le français, l’anglais, le néerlandais, le turc et aussi un peu l’espagnol.

Les pratiquez-vous dans l'exercice de votre métier ?

Oui très souvent ! Surtout l’Anglais, la langue internationale du tourisme.

Où et comment vous êtes-vous formé dans les langues ?

Pas spécialement durant mes études secondaires car j’avais choisi comme option math-sciences mais plutôt durant mon graduat en tourisme de gestion. Dans mon école, les langues étaient très poussées. J’ai d’ailleurs fait une partie de mes études à Mechelen dans le cadre d’un échange linguistique. J’ai suivi des cours de tourisme en néerlandais. C’était une sorte d’immersion.

Pourquoi avoir choisi de travailler dans le tourisme ?

A la fin de mes humanités, j’ai réalisé que les domaines des loisirs m’attiraient plus qu’autre chose. Une discussion avec une hôtesse d’accueil à l’aéroport de Zaventem m’a encore plus décidée à me lancer dans des études en tourisme. Qui plus est, même si je savais que ce n’était qu’une facette du métier, les voyages m’ont toujours fascinés. Pouvoir s’évader, découvrir d’autres cultures et paysages...

Quel a été votre parcours professionnel ?

Dans le cadre de mon graduat en tourisme, j’ai fait un stage de quatre mois chez "Flash Travel" entre février et juin 1996. Stage qui s’est révélé concluant puisqu’en février 97 cette agence m’a engagée pour un contrat à durée indéterminée !

Quels sont vos horaires de travail ?

Je travaille du lundi au vendredi de 10h à 18h.Samedi de 10h à 16h.

Quels sont les aspects positifs de votre profession ?

Le contact avec les clients, l’ambiance amicale et de confiance qui s’installe entre eux et moi, la possibilité de  voyager, les nombreuses rencontres avec les professionnels du tourisme. En outre, comme nous vendons du rêve aux clients, ceux-ci sont donc toujours de bonne humeur.

Quels sont les aspects négatifs ?

- Internet, notre concurrent principal
- L'infidélité ou la malhonnêteté de certains clients qui font faire des recherches et réservent sur le net
- On doit s'adapter à chaque événement international
- Le métier d’agent de voyages est un très beau métier mais pas rémunéré à sa juste valeur
- La surcharge de stress en période de haute saison
- Des clients parfois de mauvaise foi et bornés.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.