Ludovic Honnay,
Gestionnaire d'une usine de production d'eau potable

Interview réalisée en mai 2010

Interview de Ludovic Honnay , gestionnaire de l'usine de production d'eau potable de Tailfer à Profondeville pour Vivaqua depuis 17 ans. 

 

En quoi consiste votre activité au quotidien ? 

Je veille à la continuité du service public. J’assure le bon fonctionnement de l’usine de production d’eau. Je coordonne l’activité sur le site et je prévois les interventions de maintenance. J’organise le travail et la rotation des équipes d’exploitation et de maintenance. La station compte 55 agents dont 12 en horaire continu. Je contrôle aussi le respect des règles de sécurité et d'hygiène. Je valide aussi l'approvisionnement du magasin.

 

En tant que gestionnaire, j’assiste à de nombreuses réunions et j’entretiens beaucoup de contacts avec l'extérieur.

 

Quelles sont les qualités nécessaires pour exercer votre profession ?

Il faut faire preuve de capacité d’organisation, d'esprit critique et d’analyse ainsi que d'assertivité. L'aptitude au travail en équipe est indispensable. Il faut savoir communiquer. En outre, il est impératif de disposer d'une solide formation technique.

 

Quels sont les avantages et inconvénients de votre métier ?

J’aime avoir des responsabilités. Je trouve cela motivant. De plus, mon travail touche à des techniques très diversifiées. Je ne vois pas d’inconvénient.

 

Quel est l’horaire de travail ?

Je preste un horaire normal de jour, avec un rôle de garde dans la fonction "ingénieur – encadrement".

 

Quelles études avez-vous faites pour accéder à votre profession ?

J'ai un diplôme d'ingénieur industriel avec une spécialisation en électromécanique.

Avant cela, j'ai fait mes études secondaires en électronique industrielle.

 

Quel a été votre parcours professionnel ? 

J'ai d'abord travaillé dans le domaine du dragage d’entretien et de l'approfondissement de cours d’eau en Belgique, dans le nord de la France et dans le sud des Pays-Bas. J'ai ensuite géré une station de traitement d’eau dans la sidérurgie. Je travaille chez Vivaqua depuis 2002.

 

Pourquoi avez-vous choisi ce métier ?

J’ai choisi avant tout le métier d’ingénieur. J’ai aimé le coté technique de ces études. De plus, le diplôme a une bonne réputation et ouvre des voies professionnelles très variées. Les possibilités d'emploi dans ce domaine sont réelles.

 

Que diriez-vous à un jeune qui souhaite se lancer dans cette voie ?

C'est un excellent choix ! Il promet l'accession à de belles fonctions, à une diversité de métiers où l'emploi est garanti. Ce genre de fonction permet d'être autonome, de prendre des responsabilités et des initiatives. Il ouvre l'esprit. Il est possible de rencontrer beaucoup de monde et même de voyager, de temps en temps.

 

Avez-vous une anecdote à raconter ? 

Les gros incidents techniques, les manœuvres exceptionnelles et la réalisation d’opérations considérées comme « insurmontables » par les équipes procurent beaucoup de satisfaction … une fois que tout est terminé!

 

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.