Marc Alkhori, Cardiologue

Interview d'un cardiologue de l'hôpital de Nivelles, Monsieur Marc Alkhori.

Pouvez-vous définir ce qu'est votre métier?

Dans le milieu hospitalier, le travail consiste à voir des patients, nous faisons les consultations des examens appropriés, et nous occupons également des patients hospitaliés pour lesquels nous effectuons les examens demander, nous réalisons donc beaucoup d'examens techniques.

Quelles formations avez-vous suivies ?

J'ai fait mes sept ans de médecine. Ensuite, s'ajoute six ans de spécialisation en cardiologie. Pour la spécialisation c'est en général un travail pratique à l'hôpital qui est rémunéré de façon correcte.

Comment se déroule une séance ?

D'abord nous débutons par des questions directes aux patients. Il doit absolument détailler ce qu'il ressent et pourquoi il vient nous voir. Vient ensuite l'examen clinique qui est l'examen physique du patient durant lequel nous prenons la tention artérielle, l'auscultation, etc.
En cardiologie, en particulier, l'examen technique de base est l'électro cardiogramme qui doit être fait puis interpréter. En fonction du résultat nous décidons d'en rester là au niveau du diagnostic, ou de faire des examens complémentaires tels qu'une échographie du cœur ou un test d'effort sur le vélo. 

Quels sont les savoir-faire indispensables à cette profession ?

Bien entendu, les études sont indispensables. Mais je pense qu'une certaine endurance est indispensable étant donné que nous devons faire les gardes. Il arrive que bien qu'ayant travaillé toute une journée et que nous sommes de garde toute la nuit et nous travaillons ensuite une partie de la journée, sans avoir dormi.

Les savoir-être pour votre profession ?

Il faut aimer le contact avec les gens. Il faut savoir les écouter. Avant de passer aux examens plus sophistiqués, il faut toujours écouter son patient.

Quels sont les aspects les plus attrayants ?

C'est sans aucun doute le pouvoir d'aider les gens, soit en les soulageant soit en les aidant durant toute leur maladie.

Et les moins attrayants ?

Il a souvent de trop longues heures de travail incluant les week-end, les gardes, la nuit, etc. Il y a énormément de lectures à faire tous les jours sur les avancées de la médecine, les nouveaux médicaments, etc. Nous sommes en formation permanente.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.