Nicolas, Peintre automobile

Interview réalisée en décembre 2007

En quoi consiste votre métier de peintre automobile ?

Avant la peinture proprement dite, la voiture passe par plusieurs étapes : démontage, préparation et peinture. Ensuite, il y a 3 étapes dans la peinture elle-même aussi :

  • protéger la voiture que l’on va peindre, ce qui prend beaucoup de temps, parfois même plus que de peindre la voiture en elle même
  • le dégraissage
  • la préparation de la peinture

Une bonne préparation constitue la moitié du travail. On repeint d’abord la voiture au pistolet, ce qui n’est qu’une partie du processus. Pour que le travail soit complet, il y a la finition à la main. Je dois suivre la voiture jusqu’à la fin.

Quelle formation avez-vous suivie ?

Je me suis formé en travaillant, j’ai choisi un contrat d’apprentissage. C’est à la carrosserie que j’ai appris à connaître toutes les facettes du métier. A l’âge de 15 ans, j’ai fait mon apprentissage et cela m’a plu. Je suis passé par tous les domaines de la carrosserie pour m’ouvrir aux différents métiers existants : d’abord la tôlerie puis la préparation. 

Quelle est l’importance de la formation continue ?

Aujourd’hui ça fait 9 ans que je suis dans le métier et j’ai chaque année de nouvelles choses à apprendre. C’est ce qui fait que ce boulot continue de me passionner.

Quelles sont, selon vous, les qualités importantes pour être un bon peintre automobile ?

Il faut apporter un entretien soigneux à son matériel. Cela fait partie à 50 % du travail en lui-même car si le pistolet n’est pas nettoyé et même s’il reste un grain de sable, la peinture sera ratée à 75 %. Il faut donc être très soigneux et très aussi patient.

Quelles sont les évolutions importantes dans votre métier ?

Il est loin le temps où la cabine de peinture était un environnement malsain. Les consignes de sécurité  et de respect de l’environnement sont strictes. Il y a des protections obligatoires : la salopette et les masques à charbon actif qui ont aussi beaucoup évolué. Et en cabine, on ne sent pratiquement plus rien.

Qu’est-ce qui vous motive quand vous allez au travail, le matin ?

Ce job me permet de réaliser mes deux passions : les voitures et le goût de la finition. Mon hobby  c’est le modélisme ! Je repeins des voitures en modèles réduits. Les deux se complètent de plus en plus et cela me permet de m’épanouir dans quelque chose que j’aime bien.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.