Olivier Grimmeau,
Eclairagiste de concert

Interview réalisée en janvier 2008

Pourriez-vous nous décrire votre cadre professionnel ?

Je suis intermittent du spectacle (c’est-à-dire que je travaille avec Smart). Je n’ai donc pas d’horaires fixes.

Quelle a été votre formation scolaire pour exercer ce métier ? Y a-t-il eu une étincelle qui vous a fait vous diriger dans cette voie ?

J’ai fait mes études secondaires dans le général (option math-physique), puis un graduat en électronique. J'ai commencé à m'intéresser à la lumière avant le secondaire, et j'ai vraiment commencé à en faire lors des fêtes d'école en secondaire.

Quel est votre parcours professionnel ?

J’ai connu une succession de divers contrats en théâtre, danse et concert. J'ai aussi un boulot "alimentaire" en électronique appliquée à la lumière de cinéma. D'autre part, je donne des formations de régisseur (lumière et électricité de spectacle). Maintenant je me dirige de plus en plus vers la lumière de concert.

Votre formation était-elle suffisante ? En avez-vous suivi d'autres ?

Il n'existe pas vraiment de formation (dans le sens classique) pour les métiers techniques du spectacle. J'ai suivi une formation assez générale, ainsi que des formations de courte durée organisées par la Communauté française dans le cadre de la formation des cadres culturels.

Auriez-vous des conseils à donner à des jeunes qui voudraient exercer votre métier (en termes de profil scolaire, de formation, de parcours, etc.) ?

Je dirais qu’une formation générale est appréciable pour ce qui est de la méthode de travail, puis des formations courtes et spécialisées, éventuellement assortis des stages.

Est-il encore possible de former sur le terrain sans connaissance précise au départ ?

Oui, mais il faut avoir le bon profil à la base : ce n'est pas un métier facile, ni très rémunérateur, c'est avant tout un métier-passion. Bien qu'il soit nécessaire d'avoir une formation de base, la majorité des compétences s'acquiert sur le terrain.

Quels sont les savoir-être, les qualités humaines, les traits de caractère qui sont utiles dans l'exercice de votre métier ?

En vrac, je citerais : la ponctualité, le sens des responsabilités, la diplomatie, l'endurance, la créativité, la débrouillardise, la disponibilité,... Mais, ces caractéristiques sont nécessaires et non pas simplement utiles !

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.