Patrick Hella, Directeur de casting

Interview réalisée en septembre 2013

Quel est votre parcours scolaire, professionnel ? 

Je suis allé à l’école de cinéma l’INRACi et ensuite, j’ai travaillé sur les plateaux immédiatement après. 

Comment êtes-vous devenu directeur de casting ? 

J’ai commencé par différents métiers du cinéma : électro, machino, régie, assistant réalisateur et même réalisateur. 
En tant qu’assistant, je présentais les comédiens belges aux coproductions qui venaient tourner chez nous avec des réalisateurs comme Chabrol, Alain Resnais, Claude Miller... Comme le métier n’existait pas encore chez nous, j’ai fini par en faire une spécialisation.

Comment se déroulent généralement les castings en Belgique ? 

On définit les rôles avec le réalisateur à l’aide de photos et je lance les auditions.

En quoi consiste concrètement votre travail, les différentes étapes ?

Le recrutement a lieu dans les conservatoires, les ateliers, lors de rencontres... 
Ensuite, il faut rassembler les photos, CV et connaître tous les comédiens qui sont la palette à proposer pour les différents projets.

Travaillez-vous avec des comédiens amateurs ou professionnels ?

Tous les comédiens m’intéressent. Certains sont dans mes fichiers depuis des années, et puis soudain, je peux leur proposer des projets selon les scripts qui se présentent.

Quelles sont les qualités à posséder pour exercer ce métier ? 

Une connaissance parfaite et globale des talents en Belgique principalement, mais aussi à l’étranger. Une culture cinématographique approfondie. La passion.

Travaillez-vous uniquement pour le cinéma ou aussi pour d’autres domaines ? 

Je travaille principalement pour le cinéma, la pub et les films d’entreprise. 

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez dans l’exercice de votre métier ? 

Il arrive parfois qu’il y ait un changement de dates et que le comédien choisi ne soit plus libre. Il faut en trouver un autre, le même mais un autre...C’est la galère souvent dans ces cas là. Mais tout est surmontable. 

Est-ce un travail d’équipe ?

En ce qui me concerne, je travaille souvent seul.

Quel est votre statut ? Comment êtes-vous rémunéré ?

Je suis un technicien du cinéma avec mes tarifs et je facture mes prestations...

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui voudrait se lancer ? 

Aller au cinéma le plus possible, au théâtre aussi. Lire (les bios, les méthodes...). Ce n’est pas la peine de commencer si ce n’est pas une passion.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.