Patrick Sillon,
Gestionnaire des approvisionnements et des stocks

Interview réalisée en février 2019

Pouvez-vous nous décrire brièvement votre secteur d’activité ? 

Je travaille pour une société active dans la production et la distribution de lentilles de contact souples, et plus particulièrement pour le centre de distribution européen. 

En quoi consiste votre travail ?   

J’occupe une fonction de chef d’orchestre au sein d’une équipe comprenant environ 150 personnes réparties à travers différents niveaux hiérarchiques. Une bonne part de mes activités consiste à vérifier que les plans de production sont réalistes en termes de coût et de service. De plus, je dois rationaliser nos achats tout en m’assurant que le stock soit constamment disponible et que chaque éventuel lancement de produit soit réalisé dans les temps. 

Depuis 2016, ma fonction s’est considérablement élargie puisque j’ai sous ma responsabilité le département qui assure la bonne tenue de l’inventaire. Les membres de cette équipe ont pour mission de garantir un recensement correct et précis de nos produits. Il faut savoir que nous avons 120.000 références différentes, pour 90 millions de lentilles. 

Par ailleurs, en tant que membre de l’équipe de management du site, je suis impliqué dans le plan stratégique de l’entreprise, dans un souci de développement et d’accroissement de nos activités. Je suis constamment en relation avec des collègues situés partout dans le monde, ce qui ajoute une dimension tout à fait particulière à la fonction en termes de développement personnel. 

A quelle fréquence se font les inventaires ?  

Nous procédons à des inventaires permanents sur base d’un plan annuel (environ 200.000 comptes par an).

Qu’est-ce qui vous plaît dans le secteur de la logistique ?

Le challenge, la gestion des coûts et des opérations. Ce job fait appel à beaucoup de communication avec l’ensemble des équipes, ce qui me permet de développer mon leadership.

Quelles difficultés rencontrez-vous dans l’exercice de votre profession ?

Pour l’exécution de certaines tâches, les délais peuvent être très courts… Mais aussi le fait de devoir jongler avec plusieurs missions en même temps. 

Si vous deviez citer trois qualités essentielles à tout gestionnaire des approvisionnements, quelles seraient-elles ? 

Organisation, rigueur, vision/anticipation.

Voyez-vous un aspect du métier auquel on ne penserait pas au premier abord mais qui vous paraît important d’aborder ? 

J’en vois deux. D’abord, l’importance de respecter les délais très courts dans le secteur de la distribution. Je dois m’assurer des bonnes relations avec nos partenaires sociaux qui représentent le personnel et avec qui nous travaillons au quotidien. C’est un aspect relativement nouveau pour moi depuis que j’ai pris cette fonction.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.