Sacha Ciszewicz,
Administrateur de base de données

Interview réalisée en mai 2009

Sacha Ciszewicz possède dans ses attributions l'administration d'une base de données contenant la logistique du groupe Arcelor Mittal.

Pouvez-vous nous présenter brièvement votre société ?

Je travaille pour CSB Consulting, une Société de Service en Ingénierie Informatique (SSII) belge. Je suis détaché à l’année au Corporate Center d’Arcelor Mittal.

Quelle est votre fonction exacte ?

Je m’occupe des bases de données SQL Server et Oracle ainsi que des différentes applications financières qui tournent autour.

Quel a été votre parcours scolaire et professionnel ?

J’ai un baccalauréat français en informatique et gestion. J’ai commencé par un poste dans un helpdesk et suis arrivé aux bases de données par formation professionnelle. Ma société de l’époque m’a envoyé suivre des cours chez Oracle. Après un séjour de quelques années au Canada, je m’occupe maintenant auprès de CSB Consulting des bases de données mais également de la mise en place, de l’administration et de la gestion des applications.

Quel type de bases de données administrez-vous?

Je gère une base de données qui contient les stocks, les charges, les chiffres d’affaire des usines du groupe Arcelor Mittal. Ces données servent à sortir le chiffre d’affaire du groupe.

Comment se déroule concrètement l’administration d'une base de données ?

Il faut s’occuper des backups, suivre l’évolution de la taille des bases de données et agir en conséquence. Par exemple prévoir que l’on va atteindre la limite du disque et faire le nécessaire pour augmenter l’espace disque avant que le problème ne se pose.

Selon vous, quelles sont les différences entre "administrateur de base de données" et "analyste-développeur de bases de données" ?

Un administrateur doit gérer un ensemble de bases de données ainsi que leurs évolutions et de manière générale. Il doit également avoir des informations concernant l’hardware sur lequel tourne ses bases de données (espace disque, mémoire, processeurs...). Quant au développeur, il doit optimiser sa base par rapport à son application.

A quelles difficultés êtes-vous le plus souvent confronté dans l’exercice de votre métier ?

Le partage des ressources d’un serveur entre les différentes bases. Il faut aussi bien faire attention qu’une base ne consomme pas trop de ressources, provoquant un ralentissement des autres applications.

Quelles connaissances techniques indispensables faut-il avoir?

Suivant l’environnement, il faut bien connaître le fonctionnement de SQL Server ou d’Oracle. Quelques connaissances en systèmes d'exploitation me paraissent également utiles.

Quel conseil donneriez-vous à un jeune intéressé par votre métier ?

Ne pas rester enfermé dans son domaine. Tout ce qui tourne autour des bases de données, de l'hardware, des systèmes d'exploitations, des réseaux et des applications est très intéressant et aide à avoir une bonne vue d’ensemble.

Qu’est-ce qui vous plait dans votre métier ?

En tant qu'administrateur de bases de données, je me situe entre l’infrastructure et les développeurs ce qui permet d’avoir des sujets/projets assez variés.

Quels en sont les aspects plus négatifs ?

Il faut parfois travailler en dehors des heures de bureau et les tâches quotidiennes sont assez répétitives mais très importantes.

Y a-t-il une forte demande sur le marché en administrateurs de bases de données ? 

Comme dans tous les secteurs, vu la crise qui nous frappe, c’est assez calme pour le moment, mais des sociétés sont toujours à la recherche d'administrateurs motivés !

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.