Tarak Amira, Consultant ERP

Interview réalisée en mai 2009

Tarak Amira est directeur de l’unité ERP chez Audaxis qui est le partenaire de l’application "Compiere" pour l’Europe francophone.

Pourriez-vous  décrire  en  quelques  mots  ce  qu’est  un  "Enterprise  Resource Planning" (ERP) ?

En français, on appelle ça un "Progiciel de Gestion Intégré". Il s’agit d’une application (ensemble de modules) intégrant les principales fonctions nécessaires à la gestion des flux et des procédures de l'entreprise (comptabilité et finances, logistique, paie et ressources humaines…). En d’autres mots, l’ERP permet de réunir toutes les fonctions de l’entreprise dans un système structuré et cohérent via l’informatique. Tous ces modules accèdent à des ressources communes, en particulier les bases de données, les référentiels tiers, articles, des paramétrages communs...

Pouvez-vous nous présenter brièvement l’entreprise dans laquelle vous travaillez ? 

Présent dans 5 pays, dont 4 sur le territoire de l’Europe francophone, le groupe Audaxis est un prestataire de services spécialisé dans les technologies et applications Open Source pour les domaines de l'Internet et de la gestion d’entreprise. Il accompagne donc les entreprises privées et publiques dans le choix et l’utilisation de nouvelles technologies. Nous sommes capables de répondre de façon séparée à des demandes locales ou émanant de sollicitations extérieures.

Autour de quelle application Audaxis concentre-t-il ses services ERP ? 

L’application "Compiere" qui figure parmi les dix projets les plus actifs de "Sourceforge", le plus grand site mondial de développement de projets Open Source (avec plus de 80 000 projets hébergés). Audaxis a mis au point une distribution de Compiere pour l'Europe francophone. A l’origine destiné aux entreprises de négoce et distribution, l’emploi de Compiere s’étend désormais à de nombreux secteurs tels que l’industrie, la presse, les services ou encore le secteur public. Cette application fournit des fonctionnalités entièrement intégrées et faciles d’utilisation grâce auxquelles l’entreprise, quelle que soit sa taille, peut assurer sa gestion quotidienne de manière performante.

Comment concevez-vous la consultance ERP ?

Dans ce domaine, il s’agit avant tout de se concentrer sur les procédés critiques de gestion de l’entreprise, ce qui implique une forte capacité d’analyse. Ainsi, il est très important de rapidement cerner les rouages de l’organisation de l’entreprise, les enjeux auxquels elle est confrontée, les spécificités de ses processus, les améliorations à apporter en priorité, sa capacité à évoluer vers un modèle de gestion intégrée…Il est clair que la mise en œuvre d’une application intégrée de gestion d’entreprise induit des modifications de son organisation. Il est de ce fait très important de minimiser les changements et d’alléger les tâches des utilisateurs. La solution de gestion doit s’adapter à l’entreprise et non l’inverse. L’expertise des applications de gestion permet au consultant de conseiller ses clients sur le paramétrage optimum, de sorte que la migration vers l’ERP soit la moins perturbante possible. La méthodologie de mise en œuvre est basée sur le transfert de compétences et la responsabilisation des utilisateurs. Tout débute par l’élaboration d’un modèle que les utilisateurs s’approprient au fur et à mesure des boucles de validation, jusqu’à acquérir une complète autonomie.

Comment avez-vous débuté votre carrière professionnelle ?

J’ai commencé comme chef de projet informatique de gestion chez un grand groupe industriel avant d’aboutir chez Audaxis où j’ai d’emblée été nommé directeur de l’unité ERP.

Pourquoi vous êtes-vous intéressé à l’ERP ?

En tant que chef de projet dans la première entreprise où j’ai débuté, j’ai participé à la mise en place d’un ERP avec des consultants externes. C’est ce qui m’a donné envie de faire ce travail.

Pouvez-vous nous donner un exemple d’exercice pratique que vous avez dû faire ? 

Une des premières tâches que l’on m’a confiée à mes débuts, c’était d’harmoniser les données statiques (clients, fournisseurs, articles...) entre les différents services d’une grande entreprise avant de mettre en place un ERP.

Existe-t-il différentes sortes de consultant ERP ?

Effectivement. Il y a le "fonctionnel", le "technique" et le "développeur". Néanmoins, chez certains "petits" intégrateurs, un consultant peut cumuler plusieurs profils.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaiterait devenir consultant ERP ?

Être humble, avoir l’envie d’apprendre et de transmettre, ne pas avoir peur de se déplacer et être particulièrement à l’écoute. C'est un métier très intéressant dans la mesure où l'on côtoie des personnes différentes dans des environnements différents. Personnellement, je voyage très souvent, même si c’est parfois assez fatigant. Enfin, il n’y a pas de monotonie dans ce travail étant donné que les technologies et les produits évoluent très vite.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.