Des Arts plastiques au Numérique Magazine n°17

Cécile Bodart, Marie Dieudonné, Sébastien Haciane

Publié en Juin 2011  —  Magazine précédent / suivant  —  Archives
scene 3D numérique

Dans la rue, dans un magazine ou dans un musée, nous avons déjà tous été en contact avec une sculpture, une peinture, un dessin et, délibérément ou malgré nous, nous avons émis un avis, une opinion, voire une critique sur ce que nous voyions. Les arts plastiques représentent un secteur vaste et riche de par ses multiples formes de créations et l'imagination débordante des artistes qui gravent, sculptent, façonnent, peignent, dessinent, illustrent... 

Ces différentes disciplines ne sont plus cloisonnées et font de plus en plus la part belle aux autres expressions artistiques comme le numérique et le multimédia, savant mélange entre le graphisme et l'informatique, avec un soupçon de gestion et de communication. Les arts plastiques et l'art numérique intègrent des pratiques et caractéristiques propres à l'un et l'autre et s'enrichissent donc par la même occasion. Résultat de cette rencontre : des oeuvres que l'on pourrait qualifier d'innovations et d'explorations et une nouvelle génération d'artistes issus de nombreuses collaborations.

Ce guide ouvre les portes de l'univers des créateurs au travers de fiches métiers reprenant non seulement un descriptif du métier mais également les savoir-être, savoir-faire, cadre professionnel et titre requis en lien avec les professions.

Du sculpteur au dessinateur sous toutes ses formes...

...en passant par le peintre et le designer, les artistes plasticiens seront ainsi présentés. Sans oublier les artistes de l'ombre ou professionnels de l'art, le critique, le restaurateur- conservateur de meubles et bien d'autres encore. Coté arts numériques, place à l'animateur 3D, au game designer, au sound designer, au webdesigner, au VJ, autant de métiers qui trouveront certainement des lecteurs attentifs, voire, de futurs artistes !
Pour se rendre compte de la réalité de terrain et pour donner une vision la plus réaliste possible de leur métier d'artistes, deux professionnels sont mis à l'honneur dans ce magazine. Enfin, le coin des bonnes adresses et la rubrique « Autant savoir » complèteront les informations sur le domaine.

D'un coup de pinceau ou d'un clic de souris, laissez-vous guider et ouvrez grands les yeux !

 

Les métiers

 

Autant savoir

Etat des lieux des arts plastiques en Communauté française : aides et subventions

En Belgique, le Ministère de la Communauté française est l'organe compétent pour tout ce qui concerne notamment la culture et les arts. Ainsi, au sein de cette administration, un Service des Arts plastiques (SAP) a été mis en place afin de gérer, promouvoir et favoriser tout ce qui a trait aux arts plastiques et visuels, à l'artisanat de création ainsi qu?au design en Belgique francophone. 

Le SAP a pour principales missions de promouvoir l'art contemporain au niveau professionnel et ce, quelque soit la discipline. Le soutien apporté par le SAP s'organise autour de quatre grands axes  : 

  • Subventions récurrentes ou ponctuelles aux organismes actifs dans les arts plastiques contemporains ;
  • Aide aux artistes, artisans et designers (octroi de prix, achat d'oeuvres, soutien à la création, à l'édition...) ;
  • Valorisation du secteur (publications, web, documentaires, participation aux événements belges et étrangers...);
  • Conservation, valorisation et constitution d'une collection d'oeuvres d'art contemporain (politique d'achat).

Le service soutient les artistes plasticiens, designers et artisans mais aussi les institutions, associations et maisons d'édition dans leurs projets. En dehors de ces missions d'aide et de soutien, le SAP est également un opérateur culturel qui met en place et développe des missions de conservation et de mise en valeur d'une collection de 20 000 œuvres d'art moderne et contemporain. Il est également actif dans la production de toute une série de médias comme des émissions radio (Le Monde invisible), une revue (L'art même), des documentaires et assure une présence et une visibilité des artistes et institutions aux foires et salons belges et étrangers. Enfin, le SAP organise également la sélection des artistes qui sont présents à la Biennale de Venise tous les quatre ans.

Ainsi, le SAP soutient notamment les centres d'art contemporain, les associations qui contribuent à la vie des arts plastiques via une convention pluriannuelle, annuelle (récursive), des subventions ponctuelles (projets relatifs à des expositions et autres manifestations). Son soutien se traduit également au travers des prix octroyés à l'occasion de concours organisés par les institutions, centres d'art ou associations. 

Par ailleurs, dans son rapport sur l'évolution des dépenses culturelles en Communauté française de 1984 à 2007, l'Observatoire des Politiques Culturelles (OPC) démontre que les dépenses de la Communauté française dans le domaine des Arts plastiques connaissent une croissance annuelle moyenne de 5,16% depuis 1984. En 2007, les Arts plastiques ont bénéficié de 4.559.000 euros contre 1.432.346 euros en 1984. Ce qui ne représente toutefois que 3% du budget que la Communauté française prévoit pour la Culture. Depuis quelques années maintenant, les aides favorisant la création et la diffusion ont toutefois été renforcées. 

www.artsplastiques.cfwb.be

Etat des lieux de l'art numérique en Communauté française : aides et subventions

Alors que nos voisins européens comme la France, l'Allemagne et, en Belgique, la Communauté flamande, ont mis en place des structures de soutien à la culture digitale depuis de nombreuses années, force est de constater que la Wallonie traine un peu la patte. Pourtant, outre le projet Start, lancé récemment par la Communauté française, depuis 2006, les moyens mis en œuvre pour assurer des aides à la création ainsi qu'à la production n'ont cessé d'augmenter. De plus, un concours multimédia mis en place par la Communauté française permet, depuis 1999, d'assurer le soutien des initiatives originales et novatrices en la matière.

Même s'il est passé de 62% en 1984 à 51% en 2007, le budget réservé à l'audiovisuel et le multimédia reste le plus important depuis 1984. Les dépenses culturelles dans ce domaine concernant essentiellement les radios et télévisions (87,18% du budget du secteur) mais aussi le cinéma et la vidéo (8 ,3%), l'aide à la presse (3,36%) et les « initiatives diverses », c'est-à-dire les nouveaux médias (1,15%) .

Le soutien à la création se voit confronter à un système de cloisonnement des secteurs artistiques dans lesquels on ne retrouve pas de secteur dédié aux « Nouveaux Médias » (avec budgets et instances de décisions propres). Pourtant, on assiste de plus en plus à un besoin, une envie de décloisonnement, de multidisciplinarité, tendance dans lesquelles l'art numérique pourrait trouver sa place sans problème.

Le marché de l'emploi : l'importance de la pluridisciplinarité

Fort des nombreuses collaborations et évolutions qui ont lieu dans le domaine, le numérique donne naissance à de nouvelles compétences, de nouvelles qualifications, de nouveaux profils requis. De nombreuses opportunités de travail sont ainsi créées et continueront à se développer compte tenu des changements qui apparaissent tous les jours. Les bibliothèques deviennent virtuelles, les souvenirs de vacances ont quitté les albums photos pour être « postés » sur des « blogs », la presse écrite met ses articles en ligne? bref, le monde change et le multimédia et ses acteurs y sont pour beaucoup ! Les champs d'applications sont multiples. On retrouve des produits multimédia partout et tout le temps dans notre vie quotidienne. Dans l'enseignement, la santé, les médias, le tourisme, la culture, l'industrie... autant de secteurs explorés ! Et que dire du public auquel ils s'adressent qui ne cesse de s'agrandir et de se diversifier.

Pourtant, le multimédia craint une pénurie de talents dans les années, voire les mois à venir. En effet, les jeunes capables d'associer compétences techniques et innovation artistique sont de plus en plus recherchés et rares ! Paradoxalement, il y a dix ans, on comptait trop d'infographistes sur le marché. Aujourd'hui, on rencontre désormais une pénurie de main d’œuvre dans ce domaine en plein essor. 

Tous les professionnels s'entendent sur le fait que la formation de base en infographie proposée jusqu'alors ne suffit plus pour être à la fois technicien et artiste et répondre ainsi à la demande. Outre la technique et la créativité, l'anglais est également demandé  étant donné que le travail d'équipe est de rigueur et que ces équipes sont souvent internationales (co-production). Enfin, aux yeux de nombreux professionnels, la meilleure voie d'entrée dans le secteur resterait le stage. 

En ce qui concerne les métiers envisageables ainsi que le profil recherché à la sortie des études, l'enquête MéTIC entend faire la lumière sur les parcours professionnels, les conditions d'emploi, l'évolution des compétences exigées lorsque l'on veut travailler dans le domaine des TIC (Technologies de l'Information et de la Communication). Dans cette enquête, un questionnaire a été envoyé à d'anciens étudiants et stagiaires ayant des diplômes différents (secondaire supérieur, supérieur type court, long ou universitaire, centres de formation). Au vu des résultats, il apparait notamment que, comme dans de nombreux autres secteurs, les connaissances techniques ne suffisent pas. Il faut en effet ajouter la communication, le travail en équipe ainsi qu'une bonne connaissance de la branche dans laquelle on est amené à travailler (banques, industries, commerce, administration éducation, etc.). 

 

Bonnes adresses

Communauté française de Belgique Service des Arts plastiques et du Patrimoine culturel

Boulevard Léopold II, 44 - 1080 Bruxelles

+32 2 413 24 74 ou 413 26 79  - info.sap@cfwb.be - www.artsplastiques.cfwb.be

Commission Artistes

Boulevard de Waterloo, 77 - 1000 Bruxelles
+32 2 546.40.50 (pour indépendants) - 509.34.26 (pour salariés) - info@articomm.be

Quelques sites:

  • www.rsvz.be/fr/selfemployed/artist_commission.htm
  • www.designinnovation.be
  • www.walloniedesign.be
  • www.smartasbl.be
  • www.merveille.be
  • www.wcc-bf.org
  • www.cnap.be
  • www.imal.org
  • www.cecn.be
  • www.lab-au.com
  • www.transnumeriques.be

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.