Les métiers du bois Magazine n°1

David Brusselman, Valérie Schoore

Publié en mars 2008  —  Magazine suivant  —  Archives
mag bois

Les hommes et le bois sont liés par une très longue histoire. En effet, non seulement le bois a permis à l’homme de maîtriser les trois éléments (le feu, l’air et l’eau) mais il a également été la première source de chaleur et a fourni l’outil primitif dans de nombreux domaines tels que la chasse, la pêche, le travail de la terre ou les ustensiles domestiques. Il a été le premier matériau de construction puis la matière de base des meubles, le réactif initial pour fondre les métaux et même la matière première de la chimie ! Bref, ses utilisations sont aussi nombreuses que diversifiées. 

Outre ces multiples usages, le bois a également donné naissance à plusieurs métiers (bûcheron, menuisier, charpentier...), parfois oubliés, voire disparus, comme le bouchonnier, le chaisier, le layetier ou encore le sabotier. 

Aujourd’hui, il peut être considéré comme un matériau riche compte tenu des différents types de bois qui existent (les bois indigènes, feuillus, résineux…) et auxquels on accordera une plus ou moins grande importance selon les régions, le climat et l’utilisation qui en sera faite. Le bois offre également de multiples avantages dans la construction car il s’agit d’un matériau recyclable, renouvelable, écologique, peu énergivore, et il constitue un excellent isolant thermique, résistant et facilement maniable. 

Malgré tous ces avantages, le secteur souffre de l’éclatement en sous-secteurs (quatre branches le divisent : l’exploitation forestière, la première transformation, la seconde transformation et la consommation), ce qui lui est non seulement préjudiciable sur le marché économique mais cela entraîne aussi une méconnaissance et un manque de visibilité de la filière auprès du public. 

Ce magazine sur les métiers du bois propose un tour d’horizon de ce secteur mal ou peu connu tout en proposant différentes fiches métiers et un portrait d’un professionnel qui intervient dans un des différents cycles qui composent le travail du bois. Enfin, un métier insolite sera présenté ainsi que de bonnes adresses, des conseils et infos utiles concernant le secteur du bois dans la rubrique « Autant savoir ». 

Au rythme de votre lecture, vous découvrirez que le bois est un matériau naturel qui n’en finira pas de séduire…

 

Les métiers

 

Autant savoir

Etat des lieux 

L'éclatement de la filière bois en de multiples sous-secteurs est économiquement fort préjudiciable. Le morcellement en quatre branches (sylviculture, première transformation, seconde transformation et consommation) pose souvent problème car chacune de ces sous-divisions possède ses propres organisations représentatives, ses fédérations soit nationales, soit régionales, ses associations publiques ou privées et tout le monde travaille dans son coin, ce qui occasionne notamment un gaspillage de moyens humains. Ce manque de collaboration entre les sous-secteurs contribue à renvoyer une mauvaise image de la filière bois au grand public qui dès lors, a des idées préconçues. 

Toutefois, le récent développement du secteur à poussé les différents intervenants à s'interroger sur la pertinence de leur mode de fonctionnement. C'est ainsi qu'en 2006, grâce au lancement des "rencontres Filière bois", un rapprochement des secteurs a pu enfin voir le jour. Ce projet a permis à 300 participants de se rencontrer et d'améliorer ainsi la visibilité et la crédibilité du secteur. Les professionnels ont réitéré l'expérience en 2007. 

Les commissions paritaires 

Qui dit sous-secteurs, dit sous-commissions paritaires. La filière bois a donc plusieurs composantes qui couvrent les secteurs partant du bois sous sa forme d'arbre jusqu'au produit fini. C'est ainsi que l'on retrouve le secteur de l'exploitation forestière (sous-commission paritaire 125/01), le secteur des scieries (125/02), le secteur des négociants en bois (125/03), le secteur de l'ameublement et de l'industrie transformatrice du bois (126) et le secteur de la construction (124). 

L'avenir du bois dans les pays industrialisés 

Même si la production de gros bois de qualité fait la spécificité de nos régions, les qualités technologiques de nos bois sont amplement sous-évaluées. Afin de revaloriser ces caractéristiques technologiques du bois et donc, sa valeur économique, quelques efforts sont indispensables. Parmi ces efforts, un tri sélectif, approprié et fiable des pièces est à privilégier. En effet, les pièces les plus faibles du lot (bois juvénile ou présence de n'uds) déterminant la valeur de tout l'ensemble, il faut absolument mettre en place des méthodes de tri efficaces pour éviter que le matériau ne soit dévalorisé par des produits bas de gamme. 

La démarche de production de gros bois devrait donc être associée à des techniques de tri adaptées. Idéalement, ce sont les producteurs de bois qui devraient prendre cette initiative vu qu'ils en sont les premiers bénéficiaires. 

Quelques chiffres 

En 2004, l'industrie belge du bois et de l'ameublement occupait 26.146 personnes dans 1706 entreprises. Des chiffres plus récents ne sont pas encore disponibles mais on peut déjà estimer sur base des statistiques Prodcom (nomenclature des produits utilisés par les états membres pour établir les statistiques sur la production industrielle) que l'emploi a baissé de 3,3%. 

La filière bois dans l'enseignement en Communauté française 

Le bois présente de multiples avantages dans le secteur professionnel mais qu'en est-il de son succès au sein de l'enseignement ? 

Dans l'enseignement secondaire de type professionnel, des sections « bois » font leur apparition à partir de la 2e année et permettent d'accéder au 2e degré (3e-4e), tandis que le 3e degré offre les options « menuisier » ou « ébéniste ». 

Dans l'enseignement technique de qualification, il est possible d'effectuer une 3e-4e « industrie du bois », prolongée par une 5e-6e « technicien en industrie du bois ». 

Au niveau de la fréquentation de ces options, l'année scolaire 2005-2006 comptait 2018 élèves en section « Bois » répartis dans 92 écoles, 993 élèves en Menuiserie dans 65 écoles, 423 élèves en Ebénisterie dans 20 écoles, 390 élèves en Industrie du bois dans 20 écoles et 210 élèves techniciens en industrie du bois dans 12 écoles. 

En comparant les statistiques de ces cinq dernières années, on peut avancer que la section « bois », après avoir connu un pic en 2002-2003, a connu une rechute suivie d'un léger redressement en 2004-2005. Les menuisiers sont quant à eux en hausse constante depuis 2001-2002 contrairement aux ébénistes qui enregistrent une forte baisse depuis 2004-2005. 

Dans l'enseignement technique, les deux sections ont également perdu une centaine d'élèves sur les cinq dernières années avant de se redresser par la suite.

 

Bonnes adresses

Bois et habitat
Avenue du Gouverneur Bovesse, 117 bte 7 - 5100 Jambes
Tel : 081/32 19 20
e-mail : info@habitat.com
Site : www.bois-habitat.com 

Belgian Woodforum 
L'Arsenal, Bâtiment Q, avenue des Volontaires, 2 - 1040 Bruxelles
Tel : 02/219 28 32
e-mail : manu.defays@woodforum.be
Site: www.woodforum.be 

C.T.I.B
Centre Technique de l'Industrie du Bois Allée Hof Ter Vleest, 3 - 1070 Bruxelles
Tel : 02/558 15 50
e-mail : info@ctib-tchn.be
Site: www.ctib-tchn.be 

Valbois Ressources Naturelles ASBL 
Rue de la Conserverie, 44 - 6870 Saint-Hubert
Tel : 061/29 30 70
e-mail : info@valbois.org
Site: www.valbois.org (lien vers www.portailbois.org) 

Febelbois ASBL - Fédération Belge des Entreprises de la Transformation du Bois 
Allée Hof Ter Vleest, 5 bte 1- 1070 Bruxelles
Tel : 02/556 25 55
e-mail : info@fedustria.be
Site: www.fedustria.be 

Forêt Wallonne ASBL 
Place Croix du Sud, 2 bte 9 - 1348 Louvain-la-Neuve
Tel : 010/47 49 95
e-mail : info@foretwallonne.be 

Ministère de la Région Wallonne - Centre de Recherche de la Nature, des forêts et du bois 
Avenue Maréchal Juin, 23 - 5030 Gembloux
Tel : 081/62 64 20
e-mail : DGRNE@mrw.wallonie.be
Site : www.mrw.wallonie.be 

Société Royale Forestière de Belgique - Woodnet  
Galerie du Centre Bloc 2, 6e étage - 1000 Bruxelles
Tel : 02/223 07 66
e-mail : srfb@srfb-kbbm.be
Site : www.foretprivee.be 

FEDEMAR - Fédération Belge des Exploitants forestiers et des Marchands de Bois et de Papeterie
Galerie du Centre Bloc 2, 5e étage - 1000 Bruxelles
Tel : 02/221 08 90
e-mail : info.fedemar@skynet.be
Site : www.fedemar.be 

Fédération Nationale des Négociants Bois 
Maison du bois - Arsenal bâtiment Q, avenue des Volontaires, 2 - 1040 Bruxelles
Tel : 02/229 32 60
e-mail : info@fnn.be
Site : www.commercedubois.be 

Fédération Nationale des Scieries 
Rue Royale, 163 - 1210 Bruxelles
Tel : 02/219 27 43
e-mail : info@fns.be 

F.W.M.B.- Fédération Wallonne Entrepreneurs généraux de Menuiseries et métiers connexes de la Région Wallonne 
Chaussée de Louvain, 580 - 5020 Champion
Tel : 081/20 69 22
e-mail : fwmb@confederationconstruction.be 

UETFW - Union des Entreprises de Travaux Forestiers de Wallonie 
Rue du Grand Babin, 134 - 5020 Namur
Tel : 081/45 04 05
e-mail : uetfw@planetinternet.be 

Quelques sites à consulter ... 

  • www.cidj.com
  • www.compagnons.org
  • www.fnn.be
  • www.houtinfobois.be
  • www.onisep.fr

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.