Personnes âgées et soins à domicile Magazine n°3

Publié en septembre 2008  —  Magazine précédent / suivant  —  Archives
mag personnes âgées et soins à domicile

Il apparaît bien difficile aujourd’hui de donner une définition complète et exacte de ce que renferme la notion de « vieux ». Car « être vieux » ne renvoie pas seulement à une évaluation biologique de la condition du corps. La vieillesse, l’état d’ « être vieux », répond bien davantage à une définition sociale. En effet, dans beaucoup de sociétés, l’entrée dans l’état de vieillesse s’opère quand l’homme et la femme ne sont plus capables de participer à la vie de groupe et d’assumer leur part du fardeau collectif. L’individu n’a guère d’existence propre en dehors de son utilité sociale. Dans la société industrielle, la mise à la retraite à un âge conventionnel est censée traduire le moment du passage à l’inefficacité économique. Présentée d’une part comme un avantage, voire une récompense, durement acquise au terme d’une vie de labeur, elle constitue d’autre part le point de départ du déclassement, de la mise au rancart. Il existe donc une perception subjective individuelle du vieillissement qui se traduit par diverses attitudes psychologiques. On peut dire qu’il existe des vieillards jeunes et des jeunes vieillards. 

Les personnes que l’on considère actuellement comme vieilles étaient de jeunes adultes ou encore des adolescent(e)s pendant la seconde guerre mondiale. Elles ont vécu les célèbres « trente glorieuses », correspondant à la période d’extraordinaire prospérité qu’a connue le monde occidental à la sortie de la guerre. Elle bénéficient, en général, du système de sécurité sociale établi à l’époque qui leur garantit des revenus décents ainsi qu’une protection médicale suffisante. Cependant, la majorité d’entre elles se trouvent peu ou prou confinées à un univers social qui, de manière croissante, est limité à ses semblables et à ceux qui, par profession, sont chargés de veiller sur elles. Les maisons de repos accueillent également de plus en plus de « pensionnaires », pour de multiples raisons telles que l’exiguïté des logements d’aujourd’hui, le manque de temps disponible de la part d’enfants et de beaux-enfants engagés dans leur vie active, ou simplement à cause des dissonances de sensibilité et de mentalité entre les générations. Dans le même temps, les personnes âgées ont vu se développer un secteur médical qui leur est spécialement destiné, la gériatrie, tandis que leur état physique général n’a cessé de s’améliorer. 

Empêcher la ghettoïsation de la population âgée, garantir les moyens permettant de prendre en charge, au sein de celle-ci, les plus insistantes demandes de soins et d’accompagnement, favoriser la constitution et la conservation de la mémoire collective par l’appel aux ressources des plus âgés, tout en permettant à ceux-ci d’exprimer leurs propres capacités créatrices, tels sont quelques-uns des enjeux que pose l’existence d’une catégorie croissante de « vieux ». 

Extraits de l’exposé introductif donné par Monsieur Claude Javeau, professeur de sociologie à l’Université Libre de Bruxelles lors du colloque « La qualité de vie quand les années passent… » du 1er octobre 2004 à l’occassion de la Journée Internationale de la Personne âgée et de l’Inauguration de la Clinique de Gériatrie de l’Hôpital Erasme. 

Ce magazine de la rentrée destiné aux personnes âgées et aux soins à domicile vous présente toute une série de métiers destinés à veiller au bien-être et à l’épanouissement de cette tranche de la population. Des interviews de professionnels chargés d’apporter les soins, l’aide ou encore l’écoute et le réconfort nécessaires à ces personnes sont également présentes. Enfin, la rubrique « Autant savoir » et la liste d’adresses utiles vous permettront d’en savoir plus sur le sujet!

 

Les métiers

 

Autant savoir

Cette rubrique offre quelques informations de l'ordre démographique sur les personnes âgées, ainsi que sur les métiers liés au secteur. Le texte complet de l'exposé introductif au colloque "La qualité de vie quand les années passent..." du 1er octobre 2004 présenté par Monsieur Claude Javeau et dont quelques extraits figurent au sommaire de ce magazine, comporte également de nombreuses informations et réflexions utiles aux personnes souhaitant en savoir davantage. Cet exposé est disponible dans son intégralité en tant qu'introduction du guide "Personnes Agées et Soins à Domicile".

Quelques chiffres...

En 1950, un homme âgé de 60 ans pouvait encore espérer vivre en moyenne 15 ans, une femme du même âge 17 ans. Cinquante ans plus tard, cette perspective est passée à 20 ans pour les hommes et à 24 ans pour les femmes. On estime qu’en 2050, ces chiffres devraient être de 25 et de 31 ans. 

De 1950 à 2050, la part de la population de la Belgique dépassant les 60 ans passerait de quelques 1.370.000 personnes à 3.541.000, ce qui représente un facteur de multiplication de 2,6. En 1950, les femmes avaient en moyenne 2,34 enfants ; à l’heure actuelle, ce nombre est de 1,61, et pourrait revenir à 1,75 en 2050. En conséquence de la baisse de fécondité depuis 50 ans, les moins de 20 ans passeraient de 2.428.000 à quelque 2.227.000 en 2050, soit quelque 1.314.000 de moins que les plus de 60 ans. Le nombre de citoyens ayant entre 20 et 59 ans, après avoir connu un maximum de 5.578.000 en 2000, venant de 4.821.000 en 1950, devrait retomber à 5.179000 en 2050.

Modification de la profession d'aide-soignant

Extraits de la circulaire ministérielle du 8 novembre 2006 relative aux arrêtés royaux du 12 janvier 2006 fixant les modalités d’enregistrement comme aide-soignant et fixant les activités infirmières qui peuvent être effectuées par des aides-soignants et les conditions dans lesquelles ces aides-soignants peuvent poser ces actes.
« La nouvelle législation sur l’aide-soignant garantit un statut, une formation et une reconnaissance légale pour l’aide-soignant et la possibilité pour l’infirmier de déléguer, selon certaines conditions, certaines activités infirmières à l’aide-soignant. Cette délégation se fera dorénavant dans un cadre légal, tant en ce qui concerne la nature des tâches que le mode de délégation ».
« Les conditions dans lesquelles les aides-soignants peuvent poser ces actes sont :

L’aide-soignant doit travailler au sein d’une équipe structurée…;

Il travaille sous le contrôle d’un infirmier… ;

Il collabore, dans la limite de sa qualification et de sa formation, à la tenue à jour pour chaque patient du dossier infirmier ;

Il bénéficie chaque année d’une formation permanente d’au moins 8 heures ».

« La possibilité de se faire enregistrer comme aide-soignant est donnée à toute une série de personnes, soit sur base de qualifications acquises, soit sur base de l’expérience acquise, soit sur ces deux bases. L’enregistrement a pour vocation d’être définitif…toutefois, nous avons prévu un enregistrement provisoire avec possibilité de conversion du statut provisoire vers un enregistrement définitif. »

« Il est évident que d’autres actes, qui ne relèvent pas du domaine des actes infirmiers proprement dits, peuvent toujours être posés par les aides-soignants. »

Pour plus d’information, voir les deux arrêtés royaux du 12 janvier 2006 relatifs aux aides-soignants publiés le 3 février 2006 ou s’adresser à un centre SIEP.

 

Bonnes adresses

Association belge des Praticiens de l'Art Infirmier - ACN
Avenue Hippocrate, 91 – 1200 Bruxelles
Tel : 02/732 56 18 - Fax: 02/772 52 19
e-mail: secretariat@infirmieres.be - Site: www.infirmieres.be

Union professionnelle des bacheliers en audiologie
Galerie Ravenstein, 35-37 – 1000 Bruxelles
Tel : 02/512 67 37

Association des Ergothérapeutes Francophones
Avenue Molière, 7 – 1300 Wavre
Tel : 010/81 33 13
e-mail : contact@ergo-ae.be
Site: www.ergo-ae.be

Fédération nationale belge des Ergothérapeutes - FNBE
Rue de Percke, 89 – 1180 Bruxelles
Tel : 02/375 64 77 - Fax: 02/375 26 42
e-mail : info@ergobel.be
Site: www.ergobel.be

Association des Infirmières Indépendantes
Boulevard de la Constitution, 50 - 4020 Liège
Tel : 04/365 87 63 et 04/336 12 44 - Fax: 04/336 12 44
e-mail : deltour@aaib-vukb.be
Site: www.aaib-vukb.be

Union des Kinés francophones et germanophones de Belgique
Chaussée de Namur, 31 – 6061 Montignies-sur-Sambre
Tel: 071/41 08 34 - Fax: 071/41 97 82
e-mail : secretariat@ukfgb.be
Site : www.webkine.be

Union professionnelle francophone des Assistants sociaux - UFAS
Rue Drève des 10 mètres, 81 – 1410 Waterloo
Tel et Fax: 02/351 57 35

Fédération de l'Aide et des Soins à domicile 
Avenue Adolphe Lacomblé, 69/71 Bte7 – 1030 Bruxelles
Tel : 02/735 24 24 - Fax: 02/735 85 86
e-mail : secretariat@fasd.be
Site : www.fasd.be

Quelques sites à consulter …


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.