Sport Magazine n°12

Publié en mai 2010  —  Magazine précédent / suivant  —  Archives
vendeur sport

Pro ou amateur, le secteur du sport représente plusieurs activités et services qui rencontrent des objectifs divers. Qu'il s'agisse de compétitions organisées au sein de clubs associatifs ou de spectacles offerts par les sportifs professionnels, le sport n'en demeure pas moins un élément d'intégration sociale, riche en rencontres. De nombreuses personnes le pratique également en tant que loisir, dans un simple objectif de détente, de relaxation ou de conservation de la santé. 

Si la Belgique compte relativement peu de professionnels du sport, cela concerne tout de même près de 15 000 personnes, soit 0,33% de la population active. Beaucoup l'ignorent peut-être mais outre la pratique du sport, ce secteur fait en effet appel à de nombreux professionnels issus de domaines différents: l'enseignement, l'encadrement, la santé, la gestion ou encore la diffusion d'informations. Car, qui dit "sport" dit sportifs dont il faut s'occuper, infrastructures à gérer et équipements à fournir. Le sport génère également des soins médicaux et paramédicaux (préventifs ou curatifs), mobilise les médias...bref, il ne concerne pas que les seuls pratiquants et englobe de nombreux autres secteurs! Sans oublier les métiers encore peu connus mais en pleine expansion tels que "personal trainer" ou "conseiller wellness en entreprise"!

Si la pratique du sport de haut niveau attire de nombreux jeunes fascinés par les champions d'hier et d'aujourd'hui, tous les professionnels s'accordent pour dire qu'une carrière de sportif professionnel requiert du talent, de la motivation, mais aussi beaucoup de travail et de patience! Sans parler de l'importance de la reconversion, trop souvent négligée et pas assez bien préparée!

Ce nouveau magazine dédié aux métiers du sport vous permet de découvrir le large éventail de professions en lien avec le secteur par le biais de fiches métiers descriptives. Des interviewspermettent également d'éclairer le lecteur sur la pratique au quotidien de la profession ou passion. Ainsi, un métier de pro et un métier insolite seront mis à l’honneur dans ce magazine. Sans oublier les rubriques « Autant savoir » et « Bonnes adresses » qui fourniront un complément d'informations toujours utiles aux sportifs amateurs ou pros!

 

Les métiers

 

Autant savoir

Intéressé-e par le sport? Envie d'entamer une carrière? Besoin d'informations complémentaires? Cette rubrique fait le point sur le sport en Communauté française et sur les différents statuts des sportifs. 

Nouvelle politique sportive en 5 axes

Même si certains effets tardent quelque peu à se matérialiser, la Communauté française tente de se doter d’une nouvelle politique sportive. Celle-ci tourne essentiellement autour de cinq axes :

  • Revalorisation financière: Augmentation des moyens financiers, augmentation du nombre de contrats pour le sport de haut niveau (47 actuellement)
  • Homologation des diplômes de l'ADEPS : Le titre de moniteur sportif de l’Adeps est maintenant inscrit dans un décret et la formation débouche donc sur un titre homologué. C’est à l’Adeps d’établir le cahier de charge des formations : compétences à acquérir, matières traitées... La Direction Générale des Sports en Communauté française désigne les opérateurs de formation qui peuvent être des fédérations ou des structures privées.
  • Evolution de la reconnaissance des brevets belges au niveau européen et nouvelles réglementations européennes : Classification commune dans les différents pays membres de l’Union européenne pour favoriser la libre circulation des travailleurs (il y a 5 niveaux européens de brevet pour lesquels l’ADEPS a déjà certaines reconnaissances), réglementation de certains domaines (agent de joueur, par exemple) selon des directives européennes.
  • Construction de centres spécialisés pour le sport de haut niveau : Quatre nouveaux centres consacrés au tennis, à la gymnastique, au rugby (Mons), aux sports de ballon en salle, au tennis de table, à la natation (Liège), à l'athlétisme, à l'escrime (Jambes), au hockey sur gazon et peut-être au badminton (Auderghem) devraient être aménagés afin de détecter les sportifs susceptibles d’être reconnus comme étant de haut niveau.
  • Subventions pour les centres sportifs communaux : Pour bénéficier de subventions de la Communauté française, les centres sportifs communaux doivent répondre à certaines conditions pour le développement du sport. Ils doivent viser 3 objectifs : encourager les gens à faire du sport et leur donner le goût de l'effort, favoriser les relations entre les écoles et les clubs locaux et être coordonnés par un titulaire du diplôme agréé de gestionnaire d’infrastructures sportives.

Toutes ces mesures devraient, à terme, augmenter la qualité de l’enseignement du sport, donner goût à la pratique sportive et donc favoriser l’éclosion de sportifs de haut niveau. C’est tout du moins l’objectif visé.

Le statut du sportif

En Belgique, il existe différents statuts pour les sportifs :

- Le statut de Sportif de haut niveau et d’Espoir sportif de la Communauté française 

Pour être reconnu « Sportif de Haut Niveau »:

Sports d’équipe : le sportif doit être sélectionné dans le cadre de compétitions significatives sur le plan européen, mondial ou assimilées.

Sports individuels : le sportif doit être sélectionné ou présélectionné pour les Jeux Olympiques ou présentant des niveaux de performance ou de pratique, permettant d’augurer une sélection pour les championnats d’Europe, du monde ou des compétitions assimilées.

Pour être reconnu « Espoir sportif »:

Sports d’équipe : le sportif doit être sélectionné dans les équipes de catégorie d’âge dans le cadre de compétitions significatives sur le plan européen, mondial ou assimilées.

Sports individuels : le sportif doit avoir un niveau de performance ou de pratique qui permettent à la fédération de déceler en lui la très forte possibilité d’une carrière sportive au plus haut niveau international.

- Le statut d’Elite olympique

Le C.O.I.B. (Comité Olympique et Interfédéral Belge) soutient les sportifs de haut niveau qu'il reconnaît comme tels. A cette fin, il fixe certains critères qui permettent aux sportifs d'être considérés comme « Elites olympiques ». Selon les critères, ces Elites forment la « Belgian Olympic Team », la « Belgian Junior Olympic Team » et la « Belgian Paralympic Team ». Ces critères sont plus exigeants que ceux mis en place au niveau de la Communauté française. Pour connaître les critères précis auxquels il faut satisfaire pour être proposé comme Elite olympique, chaque sportif doit s’adresser à la direction technique de sa fédération.

- Les statuts A.P.E. et A.C.S.

Un sportif peut signer un contrat professionnel avec la Communauté française. Grâce à un tel contrat, il pourra se consacrer à 100 % à sa pratique sportive. L'octroi d'un tel contrat est laissé à la libre appréciation du Ministre des sports. Il prend ses décisions sur base d'un rapport émis par son administration (ADEPS). Evidemment, ces contrats sont réservés aux sportifs dont les performances sont de très haut niveau, c’est-à-dire des résultats significatifs au niveau international. Il doit aussi être demandeur d'emploi. Ces contrats avec la Communauté française s’intitulent « A.P.E. » (Aides à la Promotion de l'Emploi), pour les personnes domiciliées sur le territoire de la Région Wallonne, et « A.C.S. » (Agent Contractuel Subventionné) pour les personnes domiciliées en Région de Bruxelles-Capitale. Pour connaître les critères précis auxquels il faut satisfaire pour obtenir un contrat A.P.E. (ou A.C.S.), chaque sportif doit s'adresser à la direction technique de sa fédération.

- Le Sportif Elite à la Défense

Le Ministère de la Défense Nationale a mis en place en son sein une section « Sport de haut niveau Défense » qui permet à certains sportifs d'élite de combiner la pratique sportive au plus haut niveau tout en étant au service de l'Armée belge. Etre Sportif Elite à la Défense (S.E.D.) est une qualité, un titre qui permet au militaire qui la reçoit de se consacrer prioritairement à la pratique de son sport. Comme tous les militaires, le candidat doit être belge et réussir les tests de candidats militaires (infos dans les Maisons de la Défense).

 

Bonnes adresses

Envie d'en savoir plus sur le sport en général ou un métier en particulier? Besoin de renseignements supplémentaires? D'un contact? Voici quelques bonnes adresses et sites à consulter pour faire le plein d'infos!

Société Belge Francophone de Psychologie du Sport - (S.B.F.P.S.) - UCL

Place du Cardinal Mercier 10  – 1348 Louvain-la-Neuve
+32-10-47 44 72 - philippe.godin@uclouvain.be  - www.ecsa.ucl.ac.be/sbfps/SBFPSfrancais.htm

Association des Etablissements Sportifs (A.E.S.)
Allée du Bol d'Air, 13 - 4031 Angleur
+32-4-336 82 20 - formation@aes-asbl.be  - www.aes-asbl.be

Association Professionnelle des Métiers de la Forme (A.P.M.F.)

Rue Camille Godefroid, 9 - 5001 Belgrade
+32-496-15 81 78 - info@apmf.com  - www.apmf-fisaf.com

Cenforgil asbl (Formations d'animateur sportif)

Rue de Mérode, 54 - 1060 Saint-Gilles
+32-2-543 16 60 - info@cenforgil.be  - www.cenforgil.be

Sports-Entreprises Wallonie Bruxelles (S.E.W.B.)

Rue de Jumet, 83 - 6041 Gosselies
+32-71-37 70 05 - info@sports-entreprises.be  - www.sports-entreprises.com

QUELQUES SITES

www.droitdusport.be 

www.medecinedusport.be

www.sporteval.be

www.clesdusport.be

www.sportcentral.be 

www.sportscolaire.be

www.aseus.be


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.