Transports & Logistique Magazine n°10

David Brusselman, Vanessa Della Piana

Publié en janvier 2010  —  Magazine précédent / suivant  —  Archives
mag transport et logistique

Le secteur du transport et de la logistique est en constante évolution, et ce n'est pas en Belgique qu'on prouvera le contraire. En effet, par train, par camion, par avion ou encore par bateau, ce sont des millions et des millions de tonnes de marchandises qui circulent dans notre pays chaque année. Plaque tournante de l'Europe, la Belgique va encore offrir de nombreuses possibilités d'expansion et de développement au secteur dans les prochaines années, requérant une main d'oeuvre qualifiée. Sans oublier que les nombreux modes et types de transports existants font la richesse de ce domaine en termes de possibilités d'emplois et de diversité des fonctions. 

Les professionnels s'accordent par ailleurs pour dire qu'une approche multimodale plus poussée et des progrès constants en matière de technologies renforceront encore le secteur qui sera dès lors prêt à relever de nouveaux défis. 

Le dynamisme, la rigueur, le sens de l'organisation, la disponibilité, l'ouverture d'esprit, la résistance au stress, la maitrise des langues étrangères et de l'outil informatique sont les qualités qui transcendent les métiers du transport et de la logistique. Ce sont aussi les qualités que les employeurs attendent de leurs futurs collaborateurs! 

Ce nouveau magazine s'efforcera de vous présenter les différents métiers du transport et de la logistique. Trente métiers sont ainsi déclinés par le biais de fiches descriptives, agrémentées d'interviews de professionnels qui vous font découvrir leur métier, leur quotidien, leur passion. 

Pour celles et ceux qui veulent pousser encore plus loin la découverte de ce secteur, les rubriques « Autant savoir » et « Bonnes adresses » fourniront un maximum d'informations sur le sujet ainsi qu'une liste des sites intéressants à consulter !

 

Les métiers

 

Autant savoir

Etat des lieux

En Wallonie, et plus particulièrement dans la province du Hainaut et à Liège, plus de 4.000 entreprises occupent quelque 26.000 travailleurs pour un chiffre d'affaires annuel d'environ 3 milliards d'euros et une valeur ajoutée supérieure au milliard d'euros! C'est dire si le secteur se porte bien en Belgique. Pour preuve, selon le European Distribution Report 2008, la Belgique se place en tête du classement des pays européens offrant les meilleurs emplacements en matière de facilités industrielles/logistiques en Europe. Les Pays-Bas se classent 2e, suivis de la Hongrie, de la République tchèque et de la Pologne. Ce classement est, entre autres, basé sur les loyers, le coût de la main d'oeuvre, le volume du trafic, la taille des marchés par type de fret, la proximité des débouchés et la densité de la population. 

En ce qui concerne les espaces nécessaires aux entrepôts, Bruxelles et les grandes villes flamandes se voient obligées d'envoyer le secteur hors des centres urbains. Si la Flandre connait même une pénurie d'espaces libres afin que les sociétés puissent s'installer, il reste encore des terrains disponibles en Wallonie (entre 10 et 35 euros le m²). C'est autour des aéroports de Liège-Bierset et de Charleroi-Gosselies que les prix des terrains atteignent des sommets et que les parcelles font l'objet de toutes les spéculations. Pour autant, on reste loin des prix pratiqués par les régions d'Anvers, Bruxelles et Louvain où on atteint en moyenne 90 euros par m². 

La logistique représente un gros volume d'affaires puisque plus d'un tiers de toutes les exportations belges relèvent de la logistique, comme en témoignent les nombreux centres de distribution qui fleurissent un peu partout. 

Les types de transports

Le transport aérien

La Belgique compte un aéroport national (Bruxelles-National) et quatre aéroports régionaux, chacun spécialisé dans certains créneaux :

  • Anvers-Deurne : petites compagnies, vols d'affaires et fret;
  • Charleroi-Gosselies: aéroport industriel (aéronautique), vols de tourisme et d'affaires, quelques lignes régulières et fret;
  • Liège-Bierset : fret aérien (courrier express), vols de tourisme et quelques lignes régulières;
  • Ostende-Middelkerke: fret aérien (surtout trafic vers l'Afrique), services réguliers et vols de tourisme;
  • Bruxelles-National multiplie ses relations avec les différents points du globe et se caractérise par une répartition assez équilibrée entre les vols réguliers et les vols à la demande.

Au niveau de la fréquentation, l'aéroport de Bruxelles à Zaventem reste le leader avec 17,8 millions de passagers de passagers en 2007 (+7%), devant Charleroi avec près de 2,5 millions de passagers (+13,5%), suivi de Liège (332.848 passagers : stable), Ostende avec 180.063 (+23%) et Anvers avec 174.858.

Le transport fluvial et maritime

Les différents acteurs de la navigation sont les chargeurs (entreprises qui produisent les marchandises à expédier), les organisateurs de transport - affréteurs (intermédiaires entre chargeurs et transporteurs) et les transporteurs que sont les bateliers. Le port fluvial constitue l'interface entre les différents modes de transport. Les voies d'eau n'allant pas partout, il faut souvent utiliser la route ou le rail pour arriver jusqu'au bateau.

D'après l'Office de Promotion des Voies Navigables (OPVN), en 2007 et en Wallonie, les bateaux ont transporté 43,9 millions de tonnes de marchandises, soit une hausse de 37,5% par rapport à 1996. A ce jour, le réseau wallon des voies navigables est conçu pour les bateaux de 1.350 tonnes, ce qui représente 74% de la flotte actuelle. Il doit cependant s'intégrer dans deux grands projets qui se mettent en place au niveau européen: le réseau Seine-Nord (vers la France) qui prévoit des bateaux de 3.000 à 4.500 tonnes et le réseau Meuse-Rhin-Danube qui envisage le passage de bateaux de 4.500 à 9.000 tonnes.

Le transport routier

Le secteur du transport routier est fort diversifié: distribution, service de courrier, conducteur de camions avec ou sans remorque, conducteur de véhicules frigorifiques, de véhicules contenant des matières dangereuses...Il est généralement divisé en trois grandes catégories: le transport international, national et le service courrier.

En ce qui concerne le transport de marchandises et de passagers, la route est le mode de transport dominant puisqu'elle assume 44% du fret et 79% du transport de passagers. En outre, 85% des marchandises (en poids) font un trajet inférieur à 150km. Entre 1970 et 2000, le parc automobile de la Communauté européenne a quant à lui triplé, passant de 62,5 millions de voitures à près de 175 millions.

En Belgique, selon la FEBETRA, 72% des marchandises sont aujourd'hui transportées par la route, ce qui fait du secteur un des moteurs de notre économie.

Le transport ferroviaire

Au niveau européen, la part de marché du fret pour le rail est passée de 21% en 1970 à 8,4% en 1998, alors qu'elle est encore de 40% aux Etats-Unis. Parallèlement, le transport de voyageurs par rail est passé de 217 milliards de passagers/km en 1970 à 290 milliards en 1998. En Belgique, au sein de la SNCB, B-Cargo se charge de la commercialisation du transport ferroviaire de marchandises. Le tonnage des marchandises transportées est passée de 60,9 millions de tonnes en 2005 à 59,4 millions en 2006 puis à 57,7 millions en 2007.

Les modes de transport

Un mode de transport désigne une forme particulière de transport qui se distingue principalement par le véhicule utilisé et, par conséquent, par l'infrastructure mise en oeuvre. Ainsi, on peut distinguer le transport de personnes du transport de marchandises. Parmi les modes de transport de personnes, on compte les transports privés (taxis) et les transports en commun (trains, bus, trams, metros). Le transport de marchandises peut se faire par différents moyens (camion, train, navire...), pour compte propre ou pour le compte d'autrui ou par transport public. Il existe également le transport par pipelines et le transport multimodal.

Quelques acteurs...

Parmi les acteurs qui permettent au secteur de se développer et de faire appel à de la main d'oeuvre qualifiée, on retrouve les Centres de Compétences, les Centres de Technologies Avancées (CTA), le Fonds Social Transport et Logistique ou encore le Cluster Transport & Logistique Wallonie-Belgique (voir rubrique "Bonnes adresses"). 

 

Bonnes adresses

Fonds Social Transports & Logistique (FSTL)
Boulevard de Smet de Naeyer, 115 – 1090 Bruxelles
Site : www.sfv.be

Institut Belge des Organisateurs de Transport
Rue Archimède, 5 - 1000 Bruxelles
Tel : 02/230 30 43
Site : www.bito-ibot.be 

Logistics in Wallonia - Cluster Transport & Logistique Wallonie/Belgium
Complexe Arrobas - Parc Artisanal, 11/13 - 4671 Blegny-Barchon
Tel : 04/387 88 26 - Fax: 04/387 87 39
Mail: info@logisticsinwallonia.be 
Site: www.logisticsinwallonia.be

Pôle Transport et Logistique Hainaut
Hainaut Développement - Parc scientifique Initialis
Boulevard Initialis, 22 - 7000 Mons
Tel : 065/ 34 26 14 
Mail: damien.strebelle@hainaut.be 
Site : www.focus-on-logistics.be 

Pôle Transport et Logistique Liège
Boulevard du Nord,8 - 5000 Namur
Tel : 081/77 30 92
Site : www.liege4logistics.be 

Pôle Transport et Logistique Luxembourg
Drève de l'Arc-en-Ciel, 98 - 6700 Arlon
Tel : 063/23 18 11   Fax: 063/ 63 23 18
Mail: logistiluxgcpartner.lu

Service Public Fédéral Mobilité et Transports
Cellule d'appui auprès du Président du Comité de Direction -  Rue du Progrès,56 - 1210 Bruxelles
Tel : 02/277 34 05
Mail: info@mobilit.fgov.be  Transport aérien: info.air@mobilit.fgov.be   Transport maritime: info.mar@mobilit.fgov.be   Transport terrestre: info.trans@mobilit.fgov.be 
Site : www.mobilit.fgov.be 

QUELQUES SITES


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.