Siep Logo

Accoucheur/accoucheuse - sage-femme

Santé & bien-être / Pratique paramédicale & pharmaceutique

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec IES - Mise à jour 30/07/2015 - Fiche 2391

C'est la personne qui donne des soins et des conseils aux femmes pendant la grossesse, l'accouchement et la période post natale. Elle évalue l'état de santé de la patiente, veille à ce que la grossesse se déroule normalement et consulte des professionnels de la médecine lorsque des situations anormales s'annoncent. Elle aide la patiente au cours de l'accouchement si celui-ci se présente bien pour l'enfant et, qu'il ne semble pas nécessité d'intervention médicale.

Elle veille à faire preuve d'initiative, de bon jugement et de prudence dans ses gestes et conseils afin de protéger la santé de la mère et de l'enfant.
Le terme « accoucheuse » n'a pas d'équivalent masculin et les rares hommes qui exercent ce métier sont contraint de porter un titre typiquement féminin. 

Sous leur propre responsabilité, les sages-femmes peuvent effectuer :

  • la surveillance de la grossesse normale ;
  • la surveillance de grossesses "à risque" (sur prescription médicale) ;
  • la préparation à l'accouchement, individuelle ou collective ;
  • la surveillance et l'assistance pendant la phase de travail ;
  • l'accouchement et/ou l'assistance lors de l'accouchement (par un médecin ou une autre accoucheuse) ;
  • les soins post-natals.
 

Compétences & actions

Elle possède d'importantes connaissances de l'anatomie et des pathologies qui lui permettent de prendre chaque décision. 

Depuis l'AR78 du 10 novembre 1967, elle exerce une partie de l'art de guérir sous sa propre responsabilité sans que la présence ni les instructions d'un médecin ne soient nécessaire : 

  • prescription de tout examen nécessaire au suivi de la grossesse,
  • surveillance et assistance lors de la phase de travail,
  • épisiotomie et suture lors d'un accouchement physiologique,
  • soins au nouveau né,
  • conseil en matière d'allaitement...

Savoir-être

Elle doit avoir d’excellentes capacités relationnelles et un grand sens de l’organisation et, travailler de manière autonome, avec rigueur et hygiène. 

Elle se doit d’inspirer confiance face aux futurs parents souvent stressés. Elle conserve son sang froid et ses facultés d’analyse quelle que soit la gravité des circonstances. 

C'est un métier d'aide et de soutien, qui suppose d'être à l'écoute et de faire preuve de tact pour expliquer et, au besoin, rassurer.

Cadre professionnel

Elle a le plus souvent des horaires irréguliers et preste les nuits et les week-ends.
Elle travaille en milieu hospitalier : les services d'obstétriques, de néonatalogie, de gynécologie, de consultation pré et post-natales.
Elle exerce également dans le secteur non-marchand : les planning familiaux, la protection maternelle et infantile, la procréation assistée, la préparation à la naissance... 
Elle peut également travailler comme indépendante à domicile, en maison de naissance et en maternité.

Projet de loi

Il comprend :

  • la possibilité de réaliser des échographies de grossesse en vue de diagnostiquer la grossesse et de détecter les grossesses à risque accru (pas d'échographie morphologique) ;
  • la possibilité d'exécuter une rééducation de plancher pelvien ;
  • la possibilité de préparer et d'administrer une analgésie péridurale (sous ordonnance médicale) ;
  • l'obligation d'une formation permanente pour conserver la qualité de sage-femme diplômée (imposer un recyclage obligatoire de 75 heures sur une période de 5 ans).

Un arrêté royal publié le 14 janvier 2014 accorde aux sages-femmes la possibilité de prescrire des médicaments repris dans une liste annexée à l'arrêté en question. 

Titre requis

La formation d’accoucheuse est organisée en enseignement supérieur paramédical de type court de plein exercice (bachelier, 4 ans). 

La compétence des accoucheuses belges est précisée et définie : 

  • dans l'AR relatif à la profession d'accoucheuse du 1er février 1991 
  • dans l'AR n° 78 du 10 novembre 1967 relatif à l'exercice de l'art de guérir, de l'art infirmier, des professions paramédicales et aux commissions médicales. Les articles les concernant spécifiquement sont: l'article 2 §2 et l'article 21 quater §1 et 2.

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.