Le bactériologiste est un microbiologiste spécialiste des bactéries, des micro-organismes procaryotes (dont la cellule ne possède pas de noyau), le plus souvent unicellulaires. Après avoir déterminé quelle(s) bactérie(s) étudier et dans quel type d’environnement, il effectue des expériences en laboratoire. Il les repère, les identifie, les classe, les isole, réalise des cultures bactériennes [1], fait des analyses chimiques et biologiques et analyse leur comportement. Il élabore des théories et les valide ou pas, en fonction des résultats des expérimentations menées.

Même si certaines provoquent des maladies, les bactéries ne sont pas toutes nuisibles. D’autres permettent l’assainissement des eaux ou jouent un rôle essentiel dans nos fonctions vitales (100 000 milliards de bactéries peuplent nos intestins et participent à notre digestion). En déterminant l’effet des bactéries sur l’environnement (humain, végétal, animal, terrestre, aquatique), le bactériologiste tente de contrer leurs effets néfastes et de favoriser leurs effets bénéfiques. Son objectif est de contrôler leur développement, de les éliminer (en concevant des bactéricides) ou de les utiliser dans des domaines comme la santé, la médecine, l’alimentation, l’agriculture, l’aquaculture et l’industrie.

Par exemple, dans le domaine de l’alimentation, il étudie la nature et les caractéristiques des bactéries présentes dans les produits alimentaires non transformés (lait, poisson, crustacés, œufs, etc.), dans les aliments en cours de fabrication et dans les déchets et produits avariés ou contaminés. Il cherche à mettre au point des procédés de stockage, de conditionnement et de contrôle afin d’éliminer les risques d’intoxication alimentaire.

Le bactériologiste retranscrit ses manipulations, rédige des rapports et articles scientifiques pour faire part du résultat de ses recherches. Les échanges scientifiques tiennent une place importante dans son activité : il participe régulièrement à des conférences, des réunions et séminaires nationaux et internationaux pour partager ses connaissances.

 

[1] Il développe des milieux de culture dans des boîtes de Petri, boîtes cylindriques transparentes en verre ou en plastique.

 

Compétences & actions

  • Posséder de vastes connaissances scientifiques (biologie, mais aussi mathématiques, physique et chimie)
  • Lire et parler l’anglais et éventuellement d’autres langues étrangères
  • Examiner des substances ou organismes exposés à des contaminations
  • S’instruire continuellement et lire la littérature spécialisée
  • Travailler en équipe et éventuellement la superviser
  • Rédiger des rapports officiels ou des articles scientifiques
  • Communiquer oralement et par écrit ses observations
  • Utiliser du matériel technique et informatique de pointe
  • Chercher des financements
  • Respecter les règles de sécurité
  • Avoir une bonne vue et être capable de différencier les couleurs

Savoir-être

  • Rigueur et application
  • Curiosité
  • Organisation et méthode
  • Patience et persévérance
  • Polyvalence
  • Précision et minutie
  • Esprit d’analyse et de synthèse
  • Initiative et autonomie

Cadre professionnel

On retrouve le bactériologiste dans de très nombreux secteurs : laboratoires publics et privés, laboratoires d’hôpitaux et médicaux, instituts de santé publique, centres de recherche, services et administrations publics, laboratoires de recherche et développement et de contrôle qualité des industries pharmaceutiques, chimiques, agroalimentaires et biotechnologiques, universités, services d’études et de protection de la santé ou de l’environnement, etc.

Le bactériologiste travaille généralement en équipe, en collaboration avec d’autres chercheurs (biochimistes, médecins, pharmaciens, chimistes, etc.), des doctorants, éventuellement des ingénieurs et des techniciens de laboratoire. Ses horaires sont souvent irréguliers, il partage son temps de travail entre son laboratoire et son ordinateur, et se déplace à l’étranger pour assister à des congrès scientifiques. Il est amené à manipuler des substances toxiques et peut être en contact avec des bactéries potentiellement dangereuses pour sa santé. Une vigilance constante et le port d’équipement de protection sont nécessaires.

Autre appellation : Bactériologue

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.