Siep Logo

Bandagiste-orthésiste-prothésiste (BOP)

Santé & bien-être / Pratique paramédicale & pharmaceutique

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé
Code Riasec RAS - Mise à jour 29/06/2012

Le bandagiste-orthésiste-prothésiste (BOP), est la personne qui conçoit, fabrique, ajuste et répare des appareils de soutien (bandages et orthèses) et des appareils de remplacement (prothèses) destinés à corriger des troubles fonctionnels ou des difformités corporelles ou à pallier la perte totale ou partielle de membres ou d'autres parties du corps.

A cette fin, elle détermine les besoins d'appareillage à partir de l'ordonnance du médecin, prend les mesures et les empreintes nécessaires, conçoit les plans ou les prototypes des appareils et les fabrique selon les techniques propres à la profession. Elle effectue les ajustements et les modifications nécessaires et assure un suivi des patients.

Elle s'occupe également des tâches administratives liées à la gestion d'un commerce (facturation, comptabilité, approvisionnement, etc.).

Elle s'efforce de faire preuve de précision et de dextérité pour tailler les matériaux utilisés (plastique, cuir, bois, aluminium, bourre...mais aussi de nouveaux matériaux comme le titane, le carbone, etc.) aux formes et aux dimensions requises et, pour assembler les pièces afin d'obtenir un appareil qui répond parfaitement aux besoins de la personne pour qui il est conçu.

Cette profession comporte trois aspects différents mais complémentaires :

1 - un bandage est une aide externe destinée au support du bien-être physique du patient : corsets, prothèses mammaires, articles pour incontinence, poches, bandages pour brûlés, manchon pour comprimer un oedème, ceintures médicales, bas, etc.
2 - une orthèse est une aide externe destinée à stabiliser, améliorer ou protéger une malformation ou une déficience corporelle, de la peau et/ou d'un organe : semelles, genouillères, minerves, etc.
3 - une prothèse est une aide externe destinée à remplacer ou à compléter une partie manquante ou déficiente du corps humain.

 

Compétences & actions

Une très bonne connaissance de la mécanique humaine, la maîtrise technique et artisanale, la créativité et un bon sens de l'esthétique sont les principales compétences de ce praticien.

Savoir-être

Ce professionnel de la santé doit être capable de comprendre, d'interpréter l'anamnèse du patient. Il doit aussi pouvoir l'informer, le conseiller et établir une relation d'aide avec lui. Il doit concevoir, fabriquer un appareillage et l'adapter, en fonction de l'évolution du patient en tenant compte de ses besoins réels.

Cadre professionnel

Le plus souvent indépendant, il travaille avec des médecins, des kinés, des infirmières, etc. Il se déplace beaucoup : magasin, salle d'examen, atelier, maisons de repos, centres de revalidation, domiciles des patients, hôpitaux, etc.

Conditions requises

Une fois diplômé et après deux ans de stage pratique complémentaire chez un professionnel agréé, il y a lieu de transmettre à l'INAMI (pour que le patient bénéficie du remboursement des prestations de soins) les preuves de ses connaissances théoriques et pratiques en vue de l'obtention de l'agrément. Chaque titre, bandagiste, orthésiste, prothésiste, fait l'objet d'une agrégation spécifique.

 

Source : Arrêté Royal du 3 juillet 1996 établissant les conditions d'agrément et Arrêté Royal du 6 mars 1997 relatif au titre professionnel et aux conditions de qualification requises pour l'exercice de la profession de bandagiste, d'orthésiste et de prothésiste.

Autre appellation : Technologue en orthèses et prothèses
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.