Siep Logo

Cafetier·ère / Patron·ne de café

Hôtellerie & alimentation / Service & réception

Code Riasec RSE - Mise à jour 01/01/2008

Le métier de cafetier varie très fortement selon la taille de l'établissement dont il a la charge (que ce soit en tant que patron ou gérant).

Un établissement de petite taille

Dans ce cas, le tenancier prendra directement part aux tâches de service et d'entretien que ce soit en tant que barman ou de garçon de salle, parfois les deux. A cela viendront se greffer les tâches et obligations concernant la gestion commerciale et la gestion de stock de son établissement. Il peut être amené à gérer un ou deux employés.

Un établissement de taille moyenne

Généralement, le cafetier tiendra plutôt le rôle de chef de salle dans le cadre des tâches plus pratiques. Il peut être amené à prendre part au service si les circonstances le requièrent mais le gros de son travail sera plutôt la gestion sous différentes formes. Il devra s'atteler à la gestion de son personnel que ce soit du point de vue des tâches, des plannings, des horaires, des salaires, du recrutement, etc. Il s'occupe aussi de la gestion commerciale, de la gestion des achats et des stocks, négocie avec les fournisseurs, etc.

Un établissement de grande taille

Dans ce cas, le cafetier occupera plutôt la fonction d'un chef d'entreprise et ne prendra pas part aux tâches pratiques. Il se situe plutôt au sommet d'un système hiérarchique où chacun a sa fonction. La sienne est de se charger de la gestion commerciale, administrative, des ressources humaines, du développement et de la promotion de son ou de ses établissements.

 

Cette présentation est quelque peu schématique, mais étant donné la complexité du secteur et du nombre d'établissements de tailles et de types différents, il est impossible d'envisager tous les cas. En effet, la Direction Générale Statistique et Information Economique (ex-INS) recensait, en 2005, 19301 établissements repris en tant que débit de boissons.

 

Compétences & actions

Les compétences de gestionnaire du cafetier sont directement proportionnelles à la taille et l'importance de l'établissement dont il a la charge. Ceci est valable que ce soit du point de vue comptable et financier, que de la gestion des ressources humaines, des approvisionnements ou de l'aspect marketing et management.

Etant donné l'objectif commercial, il faut pouvoir développer et entretenir l'intérêt de la clientèle et de bonnes relations avec ses fournisseurs.

Selon la taille, l'ampleur de l'établissement, le patron devra acquérir et développer des compétences économiques, à quoi il faudra ajouter des connaissances en informatique, notamment les logiciels de «GAO» (Gestion Assistée par Ordinateur). Par contre, dans de plus petits établissements, l'aspect gestion sera plus simplifié, mais comme le cafetier sera amené à effectuer des tâches de service, il devra faire montre de compétences propres au barman et/ou au garçon de salle.

Dans tous les cas, la connaissance d'une ou deux langues sera toujours un plus, surtout dans les villes et les zones touristiques. Il faut aussi se tenir au courant des obligations légales inhérentes au secteur que ce soit les normes sanitaires, celles d'installation (conformité des locaux, terrasses, etc.), les lois sur la protection des mineurs, sur l'ébriété sur la voie publique, etc.

Savoir-être

Le métier de cafetier est exigeant, il requiert un certain nombre d'aptitudes.

Il faut faire preuve de grandes capacités d'organisation dans son travail, de même que d'une grande rigueur dans l'exécution de ses tâches.

Comme tout métier à tendance commerciale et (pour certains) managériale, le cafetier doit être doué d'un minimum d'aptitudes relationnelles tant vis à vis de sa clientèle que de ses employés.

Ce métier peut mettre les nerfs à rude épreuve, il faut pouvoir développer une résistance au stress et un certain sens de l'initiative pour faire face aux imprévus.

Le cafetier se doit d'être dynamique afin d'insuffler un certain état d'esprit dans le fonctionnement de son établissement. Les journées sont souvent longues et chargées, donc, il faut faire preuve d'une certaine résistance physique.

Cadre professionnel

Le cafetier travaille au sein de l'établissement dont il a la charge que ce soit en tant que propriétaire ou que gérant. Il peut avoir éventuellement des employés sous ses ordres.

Formations

Des connaissances en gestion de base sont toutefois nécessaires.

Les liens formations-métiers sont mis à jour annuellement.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.