Siep Logo

Canonnier·ère (armée)

Sécurité / Armée

Mise à jour 18/06/2012

Au sein de l'armée belge, il existe différents canonniers en fonction des unités :

Le canonnier (chargeur de chars) « Léopard »

Le canonnier (chargeur de chars) « Léopard » est un soldat qui charge le canon du char ou l’utilise pour tirer. Les missions peuvent varier suivant le régiment mais la mission première des unités de char est de garantir la sécurité et l’intégrité du territoire national en étant prêtes à tout moment, à intervenir sur le territoire national dans le cadre de l’aide à la Nation, de manière préventive (assistance à la police dans sa lutte contre le terrorisme, …) ou curative (assistance lors de catastrophes naturelles ou économiques, …).

Leur objectif est d'engager l'ennemi et de le détruire, en collaboration avec les autres armes (par exemple l'infanterie), par l'attaque, la contre-attaque et l'exploitation rapide du succès.

Les militaires de cette unité travaillent aussi en collaboration avec les armées des partenaires de l’Europe et de l'OTAN et toujours au service de la paix, ils sont prêts à participer à des actions menées dans le cadre de la sécurité collective de l’Europe, de la gestion de crise, d’opérations de maintien ou d’imposition de la paix et d’opérations humanitaires.

Le canonnier "SCIMITAR"

Le canonnier "SCIMITAR" est un soldat chargé du tir avec le canon du véhicule blindé léger, le "CVR-T".Les unités de reconnaissance sont principalement chargées de détecter la présence de l'ennemi en recherchant des informations à l'aide de radars et de véhicules. D'une manière plus générale, c'est une unité de blindés légers destinée aux missions de sécurité, de reconnaissance et de combat.

Le canonnier de l'obusier "M109 A2"

Le canonnier de l'obusier "M109 A2" est un soldat qui prépare les munitions, charge le canon de l'obusier et le pointe vers les cibles selon les techniques enseignées. Il manipule donc une arme technique qui réclame un apprentissage et un entrainement continu même si les notions de base restent d'application quelle que soit l'évolution de la technicité. Il peut aussi être responsable de l'entretien du véhicule et plus spécifiquement du canon.

 

Les canonniers participent régulièrement à des camps et à des exercices en Belgique et à l’étranger.Ils sont responsables de l’entretien des véhicules et des canons. Ils se perfectionnent en premiers soins, à la lecture de cartes, au tir. Ils travaillent souvent à l’extérieur et se déplace dans leur véhicule.

Ces postes sont accessibles aux hommes et aux femmes.

 

Compétences & actions

Le canonnier doit maintenir une bonne condition physique. Il doit aussi veiller à l'entretien, l'amélioration des techniques enseignées et au soin (arme et matériel).

Savoir-être

Les qualités essentielles du canonnier sont le bon sens, l’attrait pour le travail d’équipe ainsi que le respect pour la diversité et la personnalité propre des collaborateurs, pour les institutions, pour les droits de l’homme, pour l’environnement et le milieu.

Il doit aussi être caractérisé par une grande disponibilité et flexibilité. Il est prêt à participer aux différents types d’opérations et donc prêt à courir les risques qui y sont liés.

Le canonnier doit en outre être ouvert à toute évolution, rester créatif et souple pour s'adapter à toute nouvelle situation et enfin, être exigeant envers lui-même et vis-à-vis de ses subordonnés.

Cadre professionnel

Le canonnier travaille au sein d’une unité de char, d'une unité de reconnaissance ou encore d'une unité d'artillerie.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.