Le capitaine de bateau de plaisance est responsable, en tout ou en partie, des opérations de conduite, d'entretien et d'exploitation d'un bateau de transport fluvial de passagers. Ce transport peut concerner le passage d'une rive à l'autre comme celui effectué sur les cours d'eau intérieurs que sont les fleuves, les rivières, les canaux et les estuaires. Les bateaux de plaisance peuvent accueillir jusqu'à plusieurs centaines de passagers. Selon l'ampleur de son activité, il peut être secondé par des matelots, timoniers ou autres seconds.

Certains bateaux pouvant faire office de restaurant et/ou d'hôtels, le rôle du capitaine prend alors une autre dimension quant à son mode d'organisation, notamment dans sa conduite d'équipes de travail.

Le travail de capitaine se fait en horaires décalés et généralement en fin de semaine, durant le week-end, en période de congés scolaires avec des pics d'activité en haute-saison correspondant aux mois d'été.

Travailler sur un bateau a ses contraintes. Ainsi, il s'agit d'un espace restreint et d'un environnement bruyant dû à l'activité des moteurs. L'essentiel du travail d'un capitaine se fait sur son bateau mais il peut être amené, surtout en hors-saison, à exercer l'aspect administratif de son travail, à terre, dans des bureaux voire dans une capitainerie.

A savoir : dans ce même secteur d'activité et selon le gabarit, on trouve également des bacs, des bateaux-mouches, des péniches-hôtels, des paquebots fluviaux et, plus anecdotique, des pirogues.

 

Cadre professionnel

Le capitaine de bateau de plaisance est le plus souvent employé par une société dont il est le salarié. Plus rarement, il peut être amené à exercer son activité au titre d'indépendant. Cela est souvent le cas quand il est propriétaire de son bateau.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.