Siep Logo

Chef de cantonnement

Environnement & nature / Bois & forêt

Code Riasec RIE - Mise à jour 19/06/2012

Le chef de cantonnement planifie et dirige des travaux liés à l'aménagement des forêts, à la récolte et à l'utilisation rationnelle du bois ainsi qu'à la protection de l'ensemble des ressources forestières.

Il doit, entre autres, veiller à la santé, au rendement et à la régénération des peuplements forestiers, s'occuper de la négociation des contrats de coupe et s'assurer de la rentabilité des opérations d'abattage. Mais le chef de cantonnement se préoccupe avant tout de veiller de manière durable à la disponibilité et à la qualité des ressources forestières. Pour cela, il utilise des méthodes d'aménagement et de récolte qui respectent la capacité productive des forêts et le milieu environnant tout en évitant le gaspillage.

 

Compétences & actions

  • Maîtrise parfaite du Code forestier
  • Connaissance approfondie de la faune et la flore ainsi qu'en sciences naturelles
  • Connaissances en matière de patrimoine
  • Compréhension du fonctionnement de l'écosystème forestier et des techniques sylvicoles
  • Notions en topographie, résistance des matériaux, dessin technique et gestion financière

Savoir-être

  • Motivation
  • Sens des responsabilités et du leadership
  • Capacité de travailler en autonomie ;
  • Expérience du terrain
  • Excellent esprit d'observation
  • Disponibilité totale
  • Polyvalence
  • Capacité à faire face aux imprévus

Cadre professionnel

Les chefs de cantonnement travaillent à la Division Nature et Forêts de la Région wallonne. Toutefois, les bioingénieurs en agronomie peuvent être recrutés par tout organisme parastatal et gouvernemental mais aussi les institutions de recherche telles que le Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS) ainsi que les organismes internationaux tels que l'ONU, l'UNESCO, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'Union Européenne et l'Agence Générale de Coopération au Développement (AGCD).

Grâce à sa formation universitaire, on peut dire que le bioingénieur se trouve au sommet de l'échelle hiérarchique des métiers forestiers, ce qui lui permet également de travailler comme expert forestier ou pour des firmes privées traitant de problèmes forestiers ou piscicoles.

Conditions requises

Le titre requis est celui de bioingénieur. D'autres appellations, plus communes, existent cependant : ingénieur des eaux et forêts, ingénieur agronome et ingénieur forestier.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.