Siep Logo

Chef/responsable de projet de construction

Bâtiment & construction / Conception & gestion de chantiers

Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Mise à jour 30/07/2015

Le chef de projet est responsable d’un (grand) ou de plusieurs chantiers de construction. En complète synergie avec différents services de l’entreprise, il assure et assume la gestion de A à Z de la réalisation de projets sur le plan technique, commercial, juridique, financier, sécurité et humain. Le rôle du chef de projet est global et contrairement au chef de chantier, il est moins présent sur le terrain.

Dans un premier temps, le chef de projet reçoit et étudie le cahier des charges et les plans de l’architecte pour préparer les premières réunions avec ce dernier et son client. Il apprivoise le dossier et demande les premières études techniques (auprès du bureau d’étude) et de prix (auprès du département devis) pour obtenir des données objectives permettant de finaliser les négociations et remporter le contrat. Ces études permettent aussi de définir un budget prévisionnel. Bien qu’il soit l’interlocuteur principal entre son entreprise et le client, ces opérations sont effectuées sous le contrôle et l’aval de la direction du chef de projet.

Le marché est conclu, il s’attèle maintenant à la préparation du chantier. Différentes tâches vont s’entremêler.

Il supervise les reconnaissances de terrain et demande des études complémentaires pour finaliser le dossier technique. Il coordonne les différentes démarches administratives complexes, pour l’ouverture du chantier, auprès des autorités compétentes en matière de permis, d’autorisations mais aussi auprès des assurances et des banques (garanties bancaires). En concertation avec le (ou les) chef(s) de chantier, l’ingénieur méthode, le coordinateur sécurité, le métreur et le planificateur, il définit tous les éléments permettant de mener le projet à bien : les méthodes techniques, leurs applications, les moyens en hommes et en matériel, les quantités de matériaux, les fournisseurs ainsi que les sous-traitants. Sur base des informations et des calculs fournis par le métreur, le chef de projet effectue ou supervise (via le service achats) les démarches commerciales et les négociations avec les fournisseurs et les sous-traitants. Avec le chef de chantier et le planificateur, il réalise ou chapeaute la confection des différents plannings prenant en compte les données du cahier des charges, le budget et les ressources humaines internes et externes. Il avalise le plan de sécurité réalisé par le coordinateur sécurité et santé.

La phase de préparation s’achève, le chantier peut débuter.

Durant l’exécution des travaux, il supervise le travail du (ou des) chef(s) de chantier et en effectue le contrôle via les réunions, les visites sur site, les rapports, etc. Il s’assure de l’avancement des travaux sur base des critères de qualité, de sécurité, de respects des plannings et du budget. Si un problème ou un imprévu survient [1] (sur un chantier, il y en a souvent), il réagit vite et bien, en concertation avec le chef de chantier et dans certains cas avec sa direction et le client, pour prendre les décisions qui s’imposent et en coordonner l’application.

Tout au long des différentes étapes, le chef de projet reste l’interlocuteur principal du client. Il effectue auprès de ce dernier des rapports réguliers afin de le tenir au courant de la situation et discuter d’ajustements éventuels. Indirectement, ces contacts, idéalement précis et efficaces, permettent de contribuer à l’image de l’entreprise, ainsi qu’à la fidélisation du client pouvant si possible ouvrir à de nouveaux projets donc de nouveaux contrats.

 

[1] Les difficultés rencontrées sur un chantier de construction peuvent être de nature et d’ordre très différents par exemple : la météo, des problèmes ou erreurs techniques, des pannes d’engins, des retards de livraisons, problèmes avec des sous-traitants, etc.

 

Compétences & actions

  • Posséder des connaissances pointues du secteur de la construction, tant du point de vue technique, que juridique et économique
  • Justifier de solides compétences en gestion sous différentes formes : budgétaires et financières, plannings, des ressources humaines et matérielles
  • Justifier des compétences managériales et commerciales
  • Maîtriser l’informatique, les outils bureautiques et les différents logiciels propres au secteur
  • Maîtriser les techniques de négociation et de conduite de réunion
  • Avoir une connaissance du néerlandais et de l’anglais

Savoir-être

  • Rigueur, méthode
  • Sens de l’analyse et d’esprit de synthèse
  • Flexibilité tant du point de vue des déplacements (bureau, chantier, clients, fournisseurs,…) que du point de vue horaires
  • Sens des responsabilités
  • Facultés d’anticipation et de réaction
  • Sens de la communication et d’aptitudes relationnelles
  • Esprit d’initiative
  • Goût pour le travail en équipe

Cadre professionnel

Le chef de projet partage son temps de travail entre le bureau et de nombreux déplacements : visites sur chantiers, rendez-vous chez les clients, négociations chez les fournisseurs et les sous-traitants, etc.

D’un point de vue hiérarchique, son responsable est le directeur de travaux (dans les grosses entreprises) ou le directeur général (dans les entreprises plus modestes). Ce métier est généralement propre aux sociétés d’une certaine taille. Dans les plus petites structures, les tâches du chef de projets sont prises en charge par la direction.

Il peut travailler tant pour des grandes entreprises privées, des régies de travaux liées aux pouvoirs publics, des sociétés intercommunales ou des entreprises publiques.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.