Le coloriste textile est aussi bien créateur de couleurs que responsable de la coloration des tissus. Il doit suivre le processus de A à Z et être capable d’intervenir à plusieurs échelons de la réalisation du produit. En effet, il peut agir au niveau de la recherche de nouvelles tendances de couleurs ou de matières mais également dans l’harmonisation des couleurs. A partir de la demande du client ou d’un échantillon, le coloriste textile effectue des tâches telles que la création de maquettes informatisées, l’application et la validation des couleurs sur les maquettes, la création du prototype ou encore l’élaboration de la formule pour reproduire une couleur. De plus en plus, pour l’impression des couleurs sur le textile, ce professionnel utilise des procédés électroniques.

Il est important que le coloriste soit polyvalent dans ses compétences pour pouvoir agir à chaque étape de la fabrication. Son degré de maîtrise des procédés lui permet donc d’obtenir les nuances à atteindre pour une matière, un effet ou une couleur donnée. Une autre de ses activités est de vérifier la conformité du produit et d’effectuer les ajustements si nécessaire.

Coloriste en impressions textiles ou coloriste en teinture textile sont deux appellations possibles. Elles sont peu utilisées mais elles apportent une légère distinction au niveau des activités du coloriste textile.

 

Compétences & actions

  • Structurer son travail
  • Utiliser des produits chimiques et naturels
  • Approvisionner et gérer les stocks
  • Anticiper le résultat final
  • Évaluer le temps
  • Connaître les couleurs et leurs nuances
  • Connaître les composantes des différents textiles
  • Maîtriser les techniques de coloration et de colorimétrie [1]
  • Avoir des connaissances en chimie
  • Posséder une bonne maîtrise de l’outil informatique
  • Respecter les règles de sécurité

 

[1] Etude de la couleur par ordinateur.

Savoir-être

  • Contact facile
  • Écoute du client
  • Esprit créatif
  • Goût artistique
  • Curiosité
  • Rapidité
  • Polyvalence
  • Confiance en soi
  • Persévérance
  • Rigueur et précision
  • Sens de l’observation
  • Acceptation et utilisation de la critique
  • Goût d’entreprendre
  • Côté précurseur

Cadre professionnel

Le coloriste textile travaille généralement comme salarié au sein d’un laboratoire de teinture, avec des déplacements réguliers vers l’atelier de production. Ce métier peut s’exercer seul ou en équipe. Son activité professionnelle suit habituellement des horaires réguliers.

Le coloriste textile doit respecter des règles précises de sécurité. Parfois, il est dans l’obligation de porter des vêtements ou des accessoires afin de se protéger de son environnement de travail (odeurs, température, bruit, produits manipulés).

Autres appellations : Agent·e de teinture, Échantillonneur·euse
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.