Le conchyliculteur élève et récolte les coquillages. Ce fermier aquatique, lorsqu’il se spécialise dans l’élevage des moules, est appelé mytiliculteur, des huîtres, ostréiculteur et des coquilles Saint-Jacques, pectiniculteur. Mytiliculteur, ostréiculteur et pectiniculteur ont comme point commun l’élevage de coquillages dans l’eau de mer, c’est-à-dire l’exercice d’un métier agricole (élevage et récolte) en milieu marin. Cependant leurs techniques différent : culture sur bouchot , sur corde ou sur clôture en bois, en eau profonde ou sur l’estran.

Pour commencer, le conchyliculteur attrape le naissain à l’aide de collecteurs (cages, tuiles, coquilles, etc.) et le place sur le lieu de grossissement prévu. La suite diffère selon le métier.

Après quelques mois, l’ostréiculteur détroque les huîtres, c'est-à-dire qu’il les détache et les place en poches dans un milieu riche en plancton, en eau profonde ou sur l’estran. Après un temps, les huîtres sont affinées dans une claire, un bassin argileux, puis conditionnées à la vente. De la collecte à la vente, trois ans peuvent s’écouler.

Le mytiliculteur, lui, enroule le naissain recueilli à l’aide de corde autour de bouchots ou le place dans des parcs, à l’abri des courants et des prédateurs. Lorsque les moules atteignent la taille souhaitée, ce qui prend une année, il les récolte à l’aide d’un bateau ou d’un tracteur, d’une grue ou à la main. Ensuite, il les rince, les trie, les emballe et les vend.

Le conchyliculteur veille à la qualité de l’eau et à sa teneur en nutriments, à l’entretien du matériel d’aquaculture et à la santé de ses coquillages. Concrètement, il plonge régulièrement, prélève de l’eau et des coquillages pour les contrôler et enlève les algues.

 

Compétences & actions

  • Connaissances biologiques relatives à la conchyliculture
  • Connaissance des nouvelles technologies et de leur utilisation (grues hydrauliques, calibrage informatisé, etc.)
  • Connaissance des outils bureautiques
  • Connaissances en gestion d’entreprise
  • Connaissance des circuits de distribution
  • Conduite d’un tracteur et/ou d’un navire et/ou brevet de plongée

Savoir-être

  • Respect de la législation en vigueur
  • Résistance au travail physique
  • Habileté manuelle
  • Polyvalence
  • Débrouillardise
  • Sens commercial
  • Respect de l’environnement

Cadre professionnel

Le bord de mer est son quotidien, peu importe le temps, et les marées lui dictent ses horaires. Malgré les nouvelles techniques de récolte, ce travail reste physique. Souvent, les parcs sont dispersés dans l’espace, ce qui oblige le conchyliculteur à effectuer de nombreux déplacements, entre autres à bord d’un bateau. Ses journées sont longues et ses revenus sont incertains (parasites, marée noire, etc.). Le travail est saisonnier avec un pic d’activités avant les fêtes de fin d’année. Son activité est soumise à une règlementation stricte.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.