Siep Logo

Conducteur·rice d'autobus

Transports & logistique / Transport routier

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec RSE - Mise à jour 01/11/2008

Le chauffeur d'autobus conduit un véhicule servant au transport de passagers selon des itinéraires établis à l'avance (lignes de bus). Ces lignes relient des entités ou des villes plus ou moins éloignées. Le chauffeur délivre également, moyennant paiement, les titres de transport (tickets, cartes), vérifie la validité des abonnements et peut donner des renseignements relatifs à l'horaire, au parcours ou aux différents arrêts. Il a le souci d'observer le code de la route et de respecter, dans la mesure du possible, l'horaire établi afin d'assurer le bien-être et la sécurité des passagers ainsi que leur acheminement à bon port. Enfin, l'actualité nous le démontre parfois, être chauffeur de bus n'est pas un métier sans risques. Les agressions sont nombreuses et ont amené les sociétés de transport à investir dans du matériel visant à sécuriser leur personnel (radio, vitres de sécurité, caméras, contrôles plus fréquents).

 

Compétences & actions

  • Etre en possession du permis de conduire requis pour ce type de véhicule
  • Connaissance du code de la route
  • Avoir la maîtrise de son véhicule (connaissances en mécanique)
  • Connaître l'itinéraire à suivre pour rejoindre le lieu de destination
  • Pouvoir trouver des solutions de rechange en cas de bouchons, de travaux ou tout autre événement empêchant de respecter l'itinéraire prévu
  • Veiller aux règles de sécurité et au confort des voyageurs
  • Avoir des notions de secourisme

Savoir-être

  • Etre capable de respecter l'horaire et le parcours prévus
  • Respecter les règles de sécurité ainsi que le code de la route
  • S'adapter aux circonstances (par exemple : déviation, règles particulières de circulation dans certains pays)
  • Avoir le sens de l'orientation
  • Disposer d'une bonne résistance physique
  • Maintenir son attention de façon continue
  • Sens des responsabilités, autonomie, débrouillardise
  • Gestion du temps
  • Résistance au stress
  • Avoir un sens relationnel
  • Avoir une bonne présentation

Cadre professionnel

Le chauffeur d'autobus est employé par des entreprises publiques spécialisées dans le transport de personnes (ex. : TEC, STIB). Les trajets peuvent fort varier en début de carrière avant d'être titulaire de ligne. Il peut travailler le jour, le soir (voire la nuit) ainsi que le week-end et les jours fériés.

Conditions requises

Les véhicules utilisés dans le cadre du transport de passagers, comme les autobus et autocars, constituent le groupe 2 des permis de conduire pour lesquels une attestation médicale d’aptitude à la conduite est obligatoire et limite la validité du droit de conduire.

La validité maximale de l’examen médical est de 5 ans. Le médecin peut décider, pour raisons médicales, de réduire cette validité à une période plus courte mais il ne peut pas l’allonger.

De plus, le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) est requis pour exercer un transport professionnel avec un véhicule d’un de ces groupes.

L’aptitude professionnelle est un complément au permis de conduire obligatoire pour tous les conducteurs professionnels avec un permis de conduire des groupes C et D. Elle doit être obtenue complémentairement au permis de conduire et son titulaire doit, pour la prolonger, suivre des formations continues tous les 5 ans.

L’aptitude professionnelle est mentionnée sur le permis de conduire par le code 95 en regard des catégories pour lesquelles elle est valable.

L’aptitude professionnelle peut s’obtenir :

ou bien en même temps que le permis de conduire, via l’examen combiné ;

ou bien après le permis de conduire, via l’examen de qualification initiale.

Le conducteur qui a déjà l’aptitude professionnelle pour le groupe C ou D et qui souhaite l’obtenir pour le groupe D ou C peut aussi l’obtenir via l’examen complémentaire de qualification initiale.

L’aptitude professionnelle a une durée de validité de 5 ans. Cette période de validité peut être identique à celle de la sélection médicale du groupe 2, mais ce n’est pas nécessairement le cas.
La personne qui souhaite obtenir la prolongation de son aptitude professionnelle doit suivre des cours de formation continue sous forme de modules pour une durée totale de 35 heures dans un centre agréé.

Législation : Arrêté royal modifiant les catégories du permis de conduire, le modèle du permis de conduire et les conditions pour les examinateurs, conformément à la Directive 2006/126/CE du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 2006 relative au permis de conduire (28 avril 2011).


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.