Siep Logo

Conducteur·rice de poids lourds

Transports & logistique / Transport routier

Profession dont l'accès est réglementé Profession dont l'accès est réglementé Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région bruxelloise Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Région germanophone Métier en pénurie en Wallonie Métier en pénurie en Wallonie
Code Riasec RCE - Mise à jour 05/07/2012

Le conducteur de poids lourds conduit un véhicule lourd (camion porteur, tracteur avec semi-remorque, camion-benne) sur de courtes ou de longues distances pour le transport et la livraison de marchandises ou de matériaux.

Le camionneur prend les marchandises, les transporte, arrive à destination et se met a quai. Au préalable, il aura déposé les documents au bureau et on lui aura indiqué l'endroit où se mettre a quai. Ensuite, on vient enlever les marchandises. En général, on compte le nombre de palettes mais le bon sera toujours signé sous réserve de déballage.

Le chauffeur de poids lourds a le souci de respecter les règles de sécurité routière, le trajet ainsi que les horaires établis de manière à assurer la livraison des marchandises dans les délais prévus. Les aléas de la circulation routière induisent que bien souvent les entreprises essayent de trouver des chauffeurs très expérimentés. Si la conduite occupe une large partie du temps de travail, les fonctions commerciales, techniques ou administratives prennent une importance croissante. Le chauffeur est ainsi amené à contrôler la marchandise et à gérer les documents de transport. Il veille également à l'entretien de son véhicule.

 

Compétences & actions

  • Conduite rationnelle du véhicule (sécurité et économie d'énergie)
  • Connaissance et respect du code de la route
  • Possession du permis C ou CE et capacité à conduire différents types de véhicules
  • Bonne organisation technique et administrative)
  • Mise à jour les documents relatifs au transport et à son organisation
  • Respect des délais et de la qualité de la marchandise
  • Lire et suivre l’itinéraire le plus approprié
  • Notions d’une langue étrangère (livraisons internationales)

Savoir-être

  • Capacités d'adaptation
  • Attention continue
  • Sens des responsabilités
  • Autonomie
  • Débrouillardise
  • Bonne condition physique
  • Résistance au stress

Cadre professionnel

Le camionneur travaille généralement au sein d’une entreprise de transport de marchandises par route, en compte propre ou pour le compte d’un tiers.

Le métier s'exerce de manière autonome, la plupart du temps au volant d'un véhicule. Cependant, les contacts avec la clientèle sont assez fréquents. Les horaires de travail sont extrêmement variés (nuits et WE) et le conducteur peut être amené à s'éloigner de son domicile (parfois vers l’étranger), pour une durée plus ou moins longue.Ce qui a nécessairement un impact sur la vie de famille.

Conditions requises

Les véhicules utilisés dans le cadre du transport de choses, comme les camions, constituent le groupe 2 des permis de conduire pour lesquels une attestation médicale d’aptitude à la conduite est obligatoire et limite la validité du droit de conduire.

La validité maximale de l’examen médical est de 5 ans. Le médecin peut décider, pour raisons médicales, de réduire cette validité à une période plus courte mais il ne peut pas l’allonger.

De plus, le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) est requis pour exercer un transport professionnel avec un véhicule d’un de ces groupes.

L’aptitude professionnelle est un complément au permis de conduire obligatoire pour tous les conducteurs professionnels avec un permis de conduire des groupes C et D. Elle doit être obtenue complémentairement au permis de conduire et son titulaire doit, pour la prolonger, suivre des formations continues tous les 5 ans.

L’aptitude professionnelle est mentionnée sur le permis de conduire par le code 95 en regard des catégories pour lesquelles elle est valable.

L’aptitude professionnelle peut s’obtenir :

  • ou bien en même temps que le permis de conduire, via l’examen combiné ;
  • ou bien après le permis de conduire, via l’examen de qualification initiale.

Le conducteur qui a déjà l’aptitude professionnelle pour le groupe C ou D et qui souhaite l’obtenir pour le groupe D ou C peut aussi l’obtenir via l’examen complémentaire de qualification initiale.

L’aptitude professionnelle a une durée de validité de 5 ans. Cette période de validité peut être identique à celle de la sélection médicale du groupe 2, mais ce n’est pas nécessairement le cas.
La personne qui souhaite obtenir la prolongation de son aptitude professionnelle doit suivre des cours de formation continue sous forme de modules pour une durée totale de 35 heures dans un centre agréé.

Législation : Arrêté royal modifiant les catégories du permis de conduire, le modèle du permis de conduire et les conditions pour les examinateurs, conformément à la Directive 2006/126/CE du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 2006 relative au permis de conduire (28 avril 2011).

Autres appellations : Camionneur·euse, Transporteur·euse, Routier·ère, Conducteur·rice semi-remorque ou camion-remorque, Conducteur·rice de camion citerne.

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.