Siep Logo

Conseiller·ère social·e

Administration & législation / Droit
Administration & législation / Gestion des ressources humaines & travail

Métier en fonction critique en Région bruxelloise Métier en fonction critique en Région bruxelloise
Code Riasec SEC - Mise à jour 01/01/2008

Le conseiller social est un gestionnaire des différents aspects du droit social. Il assure trois fonctions générales de l'entreprise publique et privée et de ses services annexes (secrétariat social, syndicat, etc.) :

  • Il gère les différents aspects de la législation sociale vécus quotidiennement par les travailleurs, les patrons et les demandeurs de services. Par législation sociale, on entend tout ce qui concerne la loi sur le travail (durée, jour de repos, le travail intérimaire, le travail à temps partiel, etc.), les contrats de travail (clause d'essai, préavis, rémunération, sécurité sociale, etc.), les documents sociaux, le bien-être au travail, etc.
  • Il collabore à tous les niveaux de la gestion du personnel
  • Il gère les salaires : traiter et contrôler les données salariales mais gérer aussi les dossiers administratifs des documents salariaux. Parfois, il faut aussi fournir des conseils socio-juridiques en matière de traitement et de salaires

Le conseiller social est donc un technicien polyvalent aguerri à l'exercice de fonctions de gestion sociale, fiscale et administrative. Il s'agit d'un travailleur social, mais cette référence au social est exclusivement en relation avec la situation du travailleur en tant que tel, c'est-à-dire par rapport à son statut professionnel et à sa vie de travail. Dans les offres d'emploi, on mentionne beaucoup plus fréquemment « employé administratif spécialisé en droit social » ou « gradué en gestion des ressources humaines (GRH) ».

 

Compétences & actions

Il doit être capable d'utiliser dans la pratique professionnelle des éléments techniques relevant des disciplines telles que :

  • le droit social
  • le droit du travail
  • les modes de calcul des salaires
  • la gestion des ressources humaines
  • la fiscalité
  • l'informatique de gestion
  • la comptabilité

Par ailleurs, il est amené par sa fonction à devoir analyser les réalités du milieu socio-économique et des institutions.

Savoir-être

Le conseiller social doit posséder une aptitude certaine aux relations humaines et à la communication écrite et orale. Dans ce métier, les contacts humains sont, il est vrai, forts nombreux et variés. Il se doit aussi d'être autonome dans l'organisation de son travail et d'être prêt à se recycler en permanence dans le domaine de la législation sociale. Polyvalence, esprit d'initiative et d'équipe sont également des qualités primordiales pour exercer cette fonction. Le conseiller social est amené à prendre de nombreuses responsabilités et son rôle d'intermédiaire entre direction et employé est parfois difficile à assumer.

Cadre professionnel

On retrouve le conseiller social dans les secteurs industriel, commercial, financier, hospitalier, culturel, public, PME...

On peut citer, entre autres :

  • les services publics (la Poste, le Forem, les CPAS, les administrations communales et provinciales, etc.)
  • les hôpitaux publics et privés
  • les PME
  • les banques
  • le secteur de l'intérim
  • les Mutualités et Syndicats
  • l'Inspection sociale et du travail
  • les Caisses de compensation pour allocations familiales
  • les Services du personnel des entreprises privées
  • les secrétariats sociaux
  • les services socioculturels
  • etc.
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.