Le constructeur de fondation éolienne endosse une grosse responsabilité : pour que l'éolienne tienne debout et résiste aux intempéries pendant plusieurs années, il faut que la fondation soit solide. Lorsque les calculs ont été faits, en fonction de l'orientation, du sol, du matériel utilisé pour l'éolienne, le constructeur peut commencer à créer les pieux. Le constructeur crée alors les fondations avec des pieux en acier constitués d'un tube creux dans lesquels est coulé du béton. Ces fondations sont ensuite amenées sur le chantier. Sur chantier, le constructeur vérifie et surveille que le béton s'écoule correctement pour recouvrir les pieux et forme un massif en béton armé. C'est un travail en équipe : l'un maintien le tube par où s'écoule le béton, l'autre tient le vibrateur pour pervibrer le béton, un autre encore aplanit la surface. Le constructeur veille également à la sécurité de l'éolienne en posant tout autour de celle-ci un conducteur de paratonnerre.

 

Compétences & actions

  • Connaissances techniques du béton et de l'acier
  • Connaissances des procédures
  • Connaissances et aptitudes en génie civil
  • Force physique

Savoir-être

  • Attentif
  • Goût pour le travail d'équipe
  • Respect des règles de sécurité
  • Sérieux
  • Organisé
  • Responsable

Cadre professionnel

Le constructeur travaille tant dans l'entreprise de construction pour fonder les pieux que sur le chantier même où il coule le massif de béton pour stabiliser et maintenir les pieux. Il travaille toujours en équipe pour couler le béton. Il a de nombreux contacts avec les autres professionnels de construction d'éolienne (mâts, pales, etc.). Il a des horaires flexibles, même s'il travaille le plus souvent en journée.

Autres appellations : Créateur·rice de fondation éolienne, Ouvrier·ère en production
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.