Siep Logo

Contrôleur·euse en agriculture biologique

Environnement & nature / Agriculture & végétaux

Mise à jour 30/11/1999

Au quotidien les principales tâches sont de contrôler au niveau de l'élevage biologique, le type des aliments et les conditions d'hébergement des animaux, au niveau des cultures c'est de vérifier que les règles de production édictées au niveau européen soient bien respectées. Il doit apporter une attention toute particulière auprès des exploitations considérées à risque.

Outre ce travail de terrain, il rédige des rapports et assume les tâches administratives nécessaires. Il participe à des réunions auprès des ministères et aux journées de formation.

 

Compétences & actions

Le contrôleur doit être organisé afin de bien planifier toutes ses inspections.

Savoir-être

Rigoureux mais ouvert, aimant les contacts, il doit garder de bons rapports avec les personnes dont il inspecte les exploitations. Les personnes qu'il rencontre ne doivent pas craindre son arrivée mais plutôt le considérer comme un guide, quelqu'un qui conseille. Néanmoins, son rôle de contrôleur l'oblige à garder certaines distances dans ses rapports.

Il ne doit pas craindre les longs trajets à parcourir ; son autonomie de fonctionnement et la charge de travail nécessitent une gestion du temps optimale.

Il doit avoir un goût très prononcé pour le retour vers la nature et sa préservation.

Cadre professionnel

C'est un secteur en pleine expansion, beaucoup de gens éprouvent un goût de retour vers la nature et un désir de la préserver.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.