Siep Logo

Contrôleur·euse de combats aériens (armée)

Sécurité / Armée

Mise à jour 30/06/2012

Le contrôleur de combat aérien est un des éléments clé dans le domaine de la sécurité aérienne. Il assiste le pilote durant la plus grande partie de sa mission. Il empêche les collisions entre les avions, que ce soit au sol ou en vol.Un de ses plus grands défis est de guider des avions à réaction à travers l'espace aérien, congestionné par l'expansion continue du trafic civil, tout en respectant les règles et lois nationales et internationales de l'aviation.

Pour l'aider dans sa tâche, il dispose d'un équipement radar ultra-moderne. Il travaille au sol ou à bord d'un « AWACS » (« Airborne Early Warning Control System »). De plus, le contrôleur militaire est un maillon important dans la chaîne des opérations de recherche et de sauvetage au profit de tout appareil en détresse survolant le territoire belge.

Il détecte et matérialise l'activité aérienne, il l'interprète de façon à identifier les avions. Le contrôleur de combat aérien contrôle les missions du combat aérien. Un contrôleur aérien militaire est aussi un soldat dont les talents peuvent être mis à contribution dans le monde entier, sous les ordres de l'OTAN, de l'Eurocorps ou des Nations Unies.

 

Compétences & actions

Les métiers de la Composante aérienne sont exigeants, ils demandent un haut niveau de qualification technique, une formation continue et une implication directe lors des opérations en temps de paix et en temps de guerre. Les opérations aériennes ont lieu un peu partout dans le monde, de jour comme de nuit.
La moindre faute d’un des professionnels peut entraîner des conséquences catastrophiques.Une bonne connaissance de l'anglais et une bonne vision dans l'espace sont un must.

Savoir-être

Le contrôleur aérien doit être résistant au stress et être capable à tout moment d'empêcher les tensions parfois élevées d'avoir une influence négative sur son travail. On attend de lui des prises de décisions instantanées, un grand professionnalisme et de la concentration.

Cadre professionnel

Le contrôleur aérien travaille au sein de la composante aérienne de l'Armée belge.

Lieux de travail

  • Ecole ATC à Gavere
  • Aviation Légère à Liège et à Brasschaat
  • MDC à Steenokkerzeel
  • Composair à Evere (Etat Major de la Composante)
  • Control Reporting Center à Glons

Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.