Siep Logo

Technicien·ne contrôle qualité

Technique & industrie / Production

Code Riasec IRE - Mise à jour 01/01/2004

Le contrôleur qualité est chargé d’effectuer toute une série de contrôles, à différentes étapes de la production, permettant de valider la conformité des éléments produits dans le respect des normes établies par le cahier des charges.

Cette fonction se retrouve dans toutes les entreprises de production et/ou de transformation. La nature des contrôles variera selon le domaine d’activité : on n’applique pas les mêmes méthodes à l’industrie agro-alimentaire qu’à l’industrie de construction mécanique. De même le degré de précision varie d’un sous-secteur à un autre : la précision requise dans l’industrie aéronautique ne sera pas du même niveau que celle requise dans une fabrique d’ouvre-boîtes par exemple.

Concrètement, les tâches de ce professionnel sont :

  • Prendre connaissance de tous les éléments techniques figurant au cahier des charges. Il va ensuite collaborer avec les experts qualités à la définition de la procédure, des méthodes et du matériel à utiliser. Dans le cadre de la production de produits standardisés, il applique un canevas de contrôle établi figurant au cahier des charges.
  • Procéder aux contrôles requis à plusieurs stades de la production. Ce travail induit toute une série de contrôles de natures différentes : dimensions, surface, structure, fonctionnement, étanchéité, résistance, etc.Les méthodes et le matériel utilisés varient en fonction des vérifications à effectuer (checklists, pied à coulisse, comparateur, banc d'essai pneumatique, MTAO, etc.).
  • Suite aux contrôles, il doit ensuite répertorier les différentes données, les analyser puis transmettre les conclusions à sa hiérarchie afin de mettre en place les procédures permettant de « corriger le tir » auprès des départements concernés (production, maintenance, etc.). Le but est d’aboutir à une production « zéro défauts » correspondant aux objectifs qualités de son entreprise.

Il est clair que le contrôle qualité s’effectue de manière différente selon le domaine d’activité de la société. Dans les PME, les fonctions qualité sont souvent cumulées avec d'autres: fabrication, recherche et développement,etc. Dans les grandes entreprises, le contrôleur qualité a plutôt une fonction plus large de supervision et devient responsable du département qualité. Il a alors la charge de la conduite des stratégies "qualité" et la mise en oeuvre de la politique qualité autour des normes en vigueur. Sa mission est également éducative dans la responsabilisation et la sensibilisation à l'esprit de la qualité des produits fabriqués dans l'entreprise. Il vérifie au quotidien la bonne application des procédures. A la fois sur le terrain et en lien direct avec l'équipe d'encadrement, il a un poste assez diversifié et un rôle décisionnel.

Le contrôleur qualité occupe donc un poste clé dans l'entreprise. Il est le garant de la qualité et de la sécurité des produits commercialisés.

 

Compétences & actions

  • Justifier un savoir dans le domaine concerné
  • Connaître les processus de fabrication utilisés
  • Savoir lire les consignes techniques
  • Selon les tests à effectuer, être formé à l’emploi des différents procédés de mesures à appliquer, des normes de certification qualité, mais aussi les mesures de sécurité en vigueur pour réaliser ces contrôles (par exemple, des tests à l’aide de produits chimiques s’effectuent avec des normes de sécurités spécifiques)
  • Pouvoir traiter et analyser des informations et des données statistiques
  • Développer des méthodes de résolution de problèmes
  • Maîtriser l'informatique
  • Justifier de bonnes connaissances en anglais, notamment le vocabulaire technologique (documentation technique)
  • Pouvoir gérer et animer une équipe (si responsable dans une grande entreprise)

Savoir-être

  • Rigueur, soin, méticulosité et précision
  • Méthode
  • Persévérance
  • Esprit logique
  • Sens de l'organisation
  • Capacités d’analyse et de réaction, esprit d'anticipation
  • Très bon sens de la communication (orale et écrite)
  • Autonomie
  • Sens des responsabilités
  • Esprit d'équipe
  • Coup d'oeil exercé et bon sens de l'observation

Cadre professionnel

Cet emploi est généralement accessible par promotion interne, après une expérience en atelier de production. Les entreprises privilégient généralement les personnes ayant un diplôme de l'enseignement supérieur scientifique.

On retrouve des contrôleurs qualité dans toute entreprise de production ou de transformation. Cette fonction est très importante dans les industries modernes car le contrôle est devenu un des chevaux de bataille des entreprises.

Le travail s’effectue en atelier ou en laboratoire, selon des horaires pouvant être réguliers ou sous le régime de pauses. Le contrôleur peut être amené à effectuer des déplacements sur différents sites de production. Il faut également pouvoir se déplacer constamment dans l'usine et garder la position debout. Certains désagréments dus aux variations de températures d'un local à l'autre, le bruit, la chaleur, l'humidité peuvent se présenter ainsi que des risques de glissades ou de lésions lors de travail à proximité de machines en mouvement. Cette fonction peut être stressante du fait de sa position intermédiaire entre les exigences du contrôle et celles de la production.

Au sein de l’entreprise, ce professionnel est chapeauté par sa hiérarchie (responsables d’équipes, ingénieurs et experts qualités) mais il entretient des relations aussi avec le service production, le service maintenance. Dans certains cas, il peut occuper un rôle supplémentaire : promotionner la démarche qualité auprès des acteurs de production.

Autres appellations : Laborantin·e, Expert·e qualité
 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.