C'est la personne qui, dans un service de restauration, prépare et cuits des aliments en vue de réaliser des mets. A cette fin, elle participe à l'élaboration des menus et supervise le personnel de cuisine. Elle travail sur une plateforme pétrolière en alternant deux semaines de travail puis deux semaines de repos.

Elle veille au respect des règles de sécurité et d'hygiène afin d'offrir des mets qui sauront satisfaire le personnel de la plateforme.

 

Compétences & actions

Les horaires sont très particuliers puisqu'il faut préparer les chambres de ceux qui arrivent par hélicoptère, confectionner les menus, passer les commandes de nourriture sans rien oublier vu l'éloignement de la terre et des difficultés d'approvisionnement. C'est en moyenne douze heures de travail effectif. Il faut savoir aussi organiser des réunions de sécurité car c'est très important pour le personnel et les installations surtout dans un milieu offshore (qui est extraterritorial, loin du rivage).

Savoir-être

Etre cuisinier sur une plateforme pétrolière est très particulier mais passionnant. Ce métier est difficile car il faut être disponible a n'importe quelle heure de la journée et tout au long de l'année puisqu'hne plateforme fonctionne jour et nuit. Il faudra nourrir entre deux et trois cents personnes matin, midi et soir qui auront le choix entre plusieurs repas chauds et froids plus le dessert.

Les gros avantages de ce métier sont d'avoir en alternance deux semaines de travail puis deux semaines de repos et un salaire plus élevé que lorsqu'on travaille sur la terre ferme. Mais, au contraire, le gros inconvénient est d'être très loin de sa famille, ses enfants et de ses amis.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.