Siep Logo

Sous-fiche de Couturier·ère

Dentellier·ère

Mode Culture / Mode
Textile Technique & industrie / Textile

Code Riasec RAI - Mise à jour 13/03/2015

Le dentellier est un artisan qui fabrique de la dentelle. Il réalise un motif sur papier qu’il recrée grâce à l’agencement de nœuds entrecroisés formant des surfaces composées de vides et de pleins. Il réalise ainsi des nappes, de la lingerie fine, des vêtements ou encore du textile ornemental avec différentes matières (fils de lin, de soie, de coton ou de laine). Le dentellier peut également restaurer des ouvrages précieux.

Ses outils de travail sont variés et nombreux: aiguilles, crochets, navettes, fourches, fuseau et métier (carreau). Les deux principales techniques manuelles de réalisation sont la dentelle à l’aiguille et la dentelle au fuseau. La première est issue de la broderie et consiste à reporter un dessin par piquage de fils, à cheval et à la main, sur un parchemin ou un vélin. La deuxième trouve ses origines dans le tressage et la passementerie. Elle nécessite un métier, des fuseaux, du fil et des épingles et les points sont exécutés en entrecroisant les fils par mouvements (croiser, tourner).

Les méthodes manuelles artisanales restent encore principalement pratiquées en tant que loisir ou pour la production de dentelles destinées aux maisons de couture, par exemple. Devenue produit de luxe en raison des nombreuses heures passées à la confectionner, la dentelle artisanale peut parfois atteindre des prix de vente très élevés.

La fabrication de la dentelle mécanique nécessite quant à elle une maîtrise de la machine ainsi que du geste. Différents professionnels interviennent tout au long de ce processus : l’esquisseur conçoit et réalise le dessin ; le dessinateur agrandit l’esquisse et y fait figurer tous les mouvements de fils ; le wheeleur ou bobineur enroule les fils sur les bobines ; le wappeur ou ourdisseur enroule les fils de chaîne sur les rouleaux métalliques du métier ; le tulliste actionne le métier ; la visiteuse vérifie la pièce de dentelle et la raccommodeuse répare s’il y a des défauts.

 

Compétences & actions

  • Goût pour la mode et les matières
  • Posséder des connaissances en couture
  • Maîtriser les techniques de broderie, crochetage, tressage
  • Avoir des compétences en dessin
  • Manipuler et programmer les machines et les outils

Savoir-être

  • Créativité
  • Précision, minutie
  • Dextérité, habileté manuelle
  • Patience
  • Capacité d’adaptation
  • Résistance physique

Cadre professionnel

Le dentellier travaille en atelier ou à domicile, en tant qu’employé ou indépendant. Les différentes étapes et techniques liées à la dentellerie exigent une posture assise et courbée et ce, tout au long du processus. Il travaille en fonction de la demande et peut également vendre ou exposer ses créations.

Le dentellier peut transmettre son art lors d’ateliers et de stages proposés à un public varié ou réaliser des démonstrations dans des musées spécialisés, notamment.


Ce site est un site d'information belge francophone sur les métiers.

 
SIEP.be, Service d'Information sur les Études et les Professions.